Star Citizen Ile Avalon Pilot Logbook
Carnet de Vol d'un Citoyen de l'Espace

Rendre le Vol plus dynamique

Blog et Gameplay

Rendre le vol plus "dynamique".

C'est ce que nous annonce CIG pour la 3.10, avec une refonte du modèle de vol en atmosphère et des mots qui forment une douce musique à l'oreille :

"Courbes d'efficacité des propulseurs, Aérodynamisme et Turbulence"

Que de belles choses en perspective même si cela risque d'en surprendre plus d'un lors de leur première approche d'une atmosphère.

D'autant que ce comportement sera spécifique à chaque vaisseau.
Un Gladius n'aura pas le même comportement qu'un Cutlass, qui n'aura pas non plus le même comportement qu'un Freelancer, ou un d'un Herald.
Chaque vaisseau aura ses spécificités de vols.

Mais concrètement, qu'est-ce qui va changer en Alpha 3.10 ?

En 3.10, CIG a fait des mises à jour décisives des performances de vol de tous les vaisseaux, avec des courbes d'efficacité des propulseurs qui changent radicalement la façon dont ils fonctionnent.

Dans l'atmosphère, les propulseurs perdent maintenant de leur efficacité et deviennent beaucoup plus faibles. Cela dépend dans une certaine mesure du navire et du type de propulseur, mais les navires en général auront des propulseurs beaucoup plus faibles dans l'atmosphère et se comporteront différemment.

Les navires ont maintenant aussi des surfaces aérodynamiques simulées individuellement qui contribuent à diverses petites forces au mouvement du navire. Chaque force est dynamique et sur mesure, ce qui permet de simuler des ailes de différentes sortes ainsi que des surfaces planes et des forces de levage de corps. Les navires dotés d'ailes peuvent désormais décrocher, effectuer des virages à plat, perdre de la vitesse dans les virages serrés et bénéficier de diverses caractéristiques aérodynamiques.

L'interaction aérodynamique avec le vent est maintenant plus détaillée, et vous pouvez vous attendre à ce que le vent pousse et tire les navires de manière plus complexe.

Les pièces cassables affectent désormais l'aérodynamique, de sorte qu'un navire dont l'aile est cassée ne peut plus voler droit.

La complexité du système de propulseurs pour les navires a également été augmentée.

Une avarie, une panne d'électricité ou la perte d'un propulseur vont maintenant déséquilibrer le navire. Vous serez confronté à des rotations indésirables et à des instabilités dans le contrôle du navire jusqu'à ce que vous ayez réparé les dégâts.

Les secousses sont un changement fondamental dans la façon dont les navires se déplacent, à la fois dans l'espace et en atmosphère, et il permet de mesurer la vitesse à laquelle l'accélération d'un navire change. Auparavant, c'était une quantité infinie. Maintenant, elle est finie, ce qui signifie que les propulseurs ne répondent pas immédiatement aux changements d'accélération. Vous pouvez vous attendre à des navires plus "lourds" mais avec des niveaux de manœuvrabilité similaires.

Quel sera l'impact sur l'expérience du jeu ?

En réduisant considérablement l'efficacité des propulseurs dans l'atmosphère, vous constaterez une différence spectaculaire entre les vols et les combats autour des corps planétaires avec atmosphère et dans l'espace.

Comme les forces aérodynamiques sont plus fortes en Alpha 3.10, le vol est beaucoup moins défini par les propulseurs d'un navire et plus par son aérodynamique. Cela va vraiment pousser la différence entre le vol spatial et atmosphérique et ajouter plus de profondeur et de variété à Star Citizen.

Attendez-vous à ce que CHAQUE navire se comporte différemment et avec beaucoup plus de caractère.

Par exemple, chaque navire a sa propre stabilité aérodynamique, de sorte que le Gladius sera plus stable que le Hawk, qui peut tourner plus vite mais est beaucoup plus difficile à contrôler. La plupart des navires sont stables lorsqu'ils volent vers l'avant, bien que le frottement dans l'atmosphère provoque diverses instabilités.

Le nouveau système aérodynamique permet également d'animer les ailes et les pièces, ce que CIG n'avait pas pu faire auparavant. Les navires comme le Reliant, le Hawk et d'autres qui ont des ailes mobiles auront une sensation aérodynamique complètement différente après que leurs parties mobiles auront été animées.

Que va-t-il se passer ensuite ?

L'objectif est d'améliorer encore l'expérience des véhicules tout en continuant à travailler sur les caractéristiques de vol dans l'atmosphère et l'espace. Le support de surfaces aérodynamiques animées ouvre également la voie à des surfaces de contrôle fonctionnelles, qui feront l'objet d'un prochain patch. L'Alpha 3.10 apporte les tout premiers changements, ouvrant la voie aux prochaines versions et à d'autres améliorations de l'expérience de vol globale.

CIG va également affiner la différence entre les propulseurs de manœuvre et les moteurs principaux. Le concept est que les propulseurs de manœuvre sont construits pour des impulsions rapides de forte poussée pour les changements de direction, tandis que les moteurs principaux et VTOL sont construits pour une poussée soutenue.

Cela signifie que si vous utilisez des propulseurs de manœuvre pour une poussée soutenue, comme le vol stationnaire prolongé en gravité, ils auront une puissance de poussée plus faible et pourraient surchauffer ou rater s'ils sont utilisés trop longtemps.

Cela permettra de différencier davantage les navires en termes d'espace et d'atmosphère. Les vaisseaux aérodynamiques comme le Gladius seront mieux adaptés au vol dans l'atmosphère car la portance générée par leurs ailes annule la nécessité d'un propulseur de manœuvre pour les maintenir en altitude. Mais, si un pilote voulait traiter un Gladius comme un hélicoptère de combat, il ne pourrait le faire que pendant un temps limité avant de solliciter les propulseurs, alors qu'une Valkyrie équipé de quatre gros moteurs VTOL n'aurait aucun problème.

Une fois que CIG sera satisfaits du fonctionnement du vol atmosphérique, de l'efficacité des propulseurs et des secousses, ils examineront également les forces G appliquées au pilote pour augmenter la sensation de poussée et de vitesse.

Pour l'instant, vous devez vous familiariser avec la nouvelle mécanique et la tester à l'excès.

CIG examinera ensuite de près vos réactions et tiendra compte de vos suggestions pour les prochaines itérations des nouveaux comportements des navires.

Notes et Références

citizen-logbook.com est entièrement dédié à Star Citizen et Squadron 42. J'ai conçu ce site dans le but de partager mon expérience en jeu sans pour autant avoir la prétention de créer une encyclopédie dédiée au jeu, ni même un site d'information à grande échelle, bien qu'avec le temps le site prend de plus en plus d'ampleur. Il faut voir ce site comme étant un "Carnet de Notes" dans lequel j'ajouterai toutes sortes d'informations. Que cela soit un article, un vaisseau, un système ou même un coup de coeur, coup de gueule, etc. Le site évoluera en fonction de mes envies. Si mes articles vous donnent envie de vous lancer dans cette grande aventure qu'est Star Citizen, inscrivez-vous et recevez un bonus de 5000 UEC à la création de votre compte via mon referral : STAR-QP2M-YLS3.

-- ile-avalon