Star Citizen Ile Avalon Pilot Logbook
Carnet de Vol d'un Citoyen de l'Espace

Le 999ème Escadron d'Essai

Les « Wreckless »

"Mon but était de faire un navire que le 999 serait ravi de piloter."

C'est ce qu'a déclaré Silas Koerner, PDG de Consolidated Outland et fan de vaisseaux spatiaux, lors de la conférence de presse de présentation du Mustang.

Depuis le début des voyages interplanétaires, l'escadron 999 existe à titre officiel. Les tests qu'ils ont effectués sur les limites technologiques des vaisseaux et le pilotage intrépide d'engins spatiaux expérimentaux ont aidé à guider l'humanité vers les étoiles.

Alors que l'escadron 42 abrite les meilleurs pilotes de chasse de l'UEE, l'escadron 999 peut se targuer de compter parmi ses membres un grand nombre des plus courageux de l'humanité.

Voler sans Peur vers l'Avenir

Les origines de l'escadron 999 remontent à plus de 800 ans.

Au milieu des années 2130, Roberts Space Industries a commencé à tester le prototype Zeus, un explorateur à courte portée qui allait devenir le premier vaisseau spatial commercialisé. La volonté de RSI d'amener les gens en toute sécurité vers les étoiles était un pari coûteux.

Un peu plus de cinquante ans plus tôt, RSI avait créé le moteur Quantum Core, capable d'atteindre 1/100ème de la vitesse de la lumière, pour les militaires. Au fil du temps, des civils et diverses industries ont commencé à déposer des pétitions pour que cette technologie soit mise à la disposition du secteur privé. Progressant rapidement jusqu'au lancement du prototype Zeus, RSI avait écouté et travaillé à rationaliser suffisamment le Quantum Drive pour le rendre commercialement viable. Cependant, le risque potentiel qu'impliquerait sa mise entre les mains de pilotes non militaires formés à une technologie aussi puissante suscitait des inquiétudes. Les premiers vols d'essai effectués par la RSI n'ont pas dissipé cette inquiétude.

Le principal problème que RSI a eu avec le Zeus pendant ces vols d'essai était l'intégrité de sa coque. Ces problèmes ont atteint leur point culminant le 21 juin 2123 lorsque, au cours d'un vol en direct diffusé dans le monde entier, la coque d'un des premiers vaisseaux Zeus s'est déchirée en quittant l'atmosphère terrestre, détruisant le vaisseau et tuant le pilote. La catastrophe a secoué la population et soudain, les dangers horribles des voyages spatiaux ont transcendé l'excitation de les rendre abordables et accessibles.

Désespéré, RSI s'est tourné vers la Marine et la célèbre pilote d'essai Michelle Saleno pour l'aider à maintenir le programme Zeus en vie. Saleno, affectueusement appelée Sal par ses amis, avait une grande expérience du moteur à noyau quantique de RSI et avait l'honneur d'être la première pilote à dépasser Jupiter. Saleno avait fait pression pour la formation de nouveaux pilotes d'essai qui se consacreraient aux vaisseaux spatiaux de pointe.

À l'époque, les habitants de la Terre étaient très seuls dans l'univers, de sorte que, alors que la flotte spatiale de la marine s'étendait, il n'y avait qu'une petite aile de pilotes actifs. Saleno savait qu'à mesure que le marché des vols spatiaux civils s'étendrait pour inclure les voyages quantiques, la marine devrait rapidement se développer en même temps que lui pour maintenir sa supériorité en vol.

La marine accepta le plan de Saleno et la première incarnation du 999e escadron d'essai vit le jour. Comme l'escadron d'essai a été créé en dehors de la structure normale, la désignation du 999 était censée être temporaire jusqu'à ce que l'unité puisse être correctement affectée, mais le nombre a fini par coller. Après que l'accord ait été conclu pour que les ressources de la Marine soient utilisées pour aider RSI à développer son navire commercial, Saleno et son équipage ont passé la première année à exiger des changements avant qu'elle ou l'un de ses pilotes n'effectue un premier vol d'essai. Elle s'est battue avec les dirigeants de RSI au sujet de la coque du navire et a poussé RSI à revoir complètement leur conception. Finalement, le 19 mars 2137, Saleno est montée à l'intérieur du Zeus pour son premier vol d'essai.

Le nouveau Zeus avait valu la peine d'attendre. À 15:09 SET, Saleno a touché terre en toute sécurité. Il faudrait faire d'autres essais, mais grâce au travail acharné du 999, la sortie du premier vaisseau commercial équipé d'un monteur quantique était devenue inévitable.

RSI a vanté son succès et, du jour au lendemain, Saleno est devenu une vedette médiatique. Elle a été dépeinte comme une personne qui prend des risques et qui est prête à sacrifier sa vie pour que l'humanité entière puisse aller vers les étoiles. En privé, Saleno s'est fait entendre et a clairement fait savoir qu'elle avait l'intention de mourir de vieillesse et non dans un accident de vol d'essai. Comme elle l'a dit, "Le travail d'un pilote d'essai ne consiste pas à prendre des risques, mais à obtenir des résultats. Il s'agit de se poser à nouveau en toute sécurité, tout autant que de voler sans crainte vers l'avant".

Les « Wreckless »

Pendant deux siècles, l'escadron de Saleno a servi à tester des navires pour l'armée. C'est eux qui ont mis à l'épreuve les nouveaux navires et créé les protocoles d'entraînement pour que ces navires puissent être mis en service régulièrement. Leur travail était si important que lorsque l'UNE a vu le jour, en 2380, l'escadron a été directement incorporé dans la nouvelle structure navale avec sa désignation 999 intacte, l'une des rares escadrilles à pouvoir se prévaloir de ce droit.

Pendant la première guerre Tevarine, les 999 ont été les premiers à tester des variantes du Retaliator. Certains commandants ont exigé que les navires nécessaires soient immédiatement mis en service, mais (grâce à son héroïsme lors de la bataille d'Idris IV) un colonel de l'époque, Ivar Messer, avait suffisamment d'influence pour conseiller de ne pas déployer les Retaliators avant que le 999 ne les ait approuvés. Les historiens attribuent à cette décision le mérite d'avoir sauvé la vie de centaines de pilotes. Une unité de transfert d'énergie fatalement défectueuse a été découverte et réparée pendant le processus de test.

Aujourd'hui, le 999e Escadron fait partie de la 18e Flotte de combat et fait partie du système Chronos. L'escadron utilise la vaste étendue du système pour tester la prochaine génération de chasseurs militaires. On dit qu'ils soumettent le nouveau Sabre Aegis à un test pour voir s'il devrait devenir un élément de base de la flotte de la Marine. Les dirigeants d'Aegis et les pilotes de la Marine attendent avec impatience de connaître l'opinion de l'escadron vénéré sur ce chasseur de pointe.

Pendant des siècles, le 999e Escadron d'essais a eu la réputation d'abriter certains des pilotes les plus courageux de la Marine, et le surnom de l'escadron, "The Wreckless", a nourri cette réputation. Dans l'histoire de l'escadron, Fearlessly Forward, de Joyce Tuite, l'importance de leur surnom a été révélée.

Selon d'anciens membres, la première question posée lors de l'interview pour rejoindre l'escadron était "que signifie "The Wreckless" pour vous ? La plupart des jeunes pilotes parleraient de pousser la vitesse des navires à la limite, ou de sacrifier leur sécurité au profit de l'Humanité. Ces drogués à l'adrénaline ont été éliminés et affectés ailleurs. Les pilotes qui font partie du 999 comprennent généralement ce que Saleno aimait dire : "Les détails comptent !" Ils ont regardé le surnom de l'escadron et ont remarqué le "W". Le 999 a pour mission de repousser les limites tout en étant une "épave", c'est-à-dire un navire qui n'est pas imprudent (Pour les non anglophones qui n'ont pas compris la subtilité, « reckless » signifie « téméraire » alors que « wreckless » désigne une « épave »).

C'est la reconnaissance de ces distinctions et de ces détails qui a fait du 999e Escadron d'essai l'une des véritables affectations d'élite de la marine de l'UEE, et une partie essentielle de l'amélioration des vols spatiaux humains depuis des siècles.

Notes et Références

citizen-logbook.com est entièrement dédié à Star Citizen et Squadron 42. J'ai conçu ce site dans le but de partager mon expérience en jeu sans pour autant avoir la prétention de créer une encyclopédie dédiée au jeu, ni même un site d'information à grande échelle, bien qu'avec le temps le site prend de plus en plus d'ampleur. Il faut voir ce site comme étant un "Carnet de Notes" dans lequel j'ajouterai toutes sortes d'informations. Que cela soit un article, un vaisseau, un système ou même un coup de coeur, coup de gueule, etc. Le site évoluera en fonction de mes envies. Si mes articles vous donnent envie de vous lancer dans cette grande aventure qu'est Star Citizen, inscrivez-vous et recevez un bonus de 5000 UEC à la création de votre compte via mon referral : STAR-QP2M-YLS3.

-- ile-avalon

Zeus

  • Roberts Space Industries (RSI)

RSI

  • Concepteur de Vaisseaux