Star Citizen Ile Avalon Pilot Logbook
Carnet de Vol d'un Citoyen de l'Espace

Un odieux Canular

Empire Report

À la suite de l'annonce du décès de Silas Koerner faite le matin même du 1er avril 2951, Alan Nuevo et Beck Russum reprennent l'antenne dans un flash spécial d'Empire Report pour effectuer une nouvelle annonce de la plus haute importance.

Star Citizen Empire Report : Beck Russum & Alan Nuevo

Empire Report

Edition Speciale
18:00 SET

12 heures après l'annonce du décès de Silas Koerner, SNN/Catv interrompt une nouvelle fois son programme pour lancer une édition spéciale d'Empire Report. Alors qu'Alan s'apprête à prendre la parole, il ne peut s'empêcher d'esquisser un petit sourire à l'attention de Beck qui semble avoir beaucoup de mal à contenir sa joie...

[Générique d'ouverture]

ALAN : Chers auditeurs, nous reprenons exceptionnellement l'antenne afin de rétablir la vérité.

Comme beaucoup d'entre vous l'ont probablement appris, ce matin Silas Koerner a été annoncé comme étant décédé dans ses appartements de Rytif, dans des conditions des plus incroyables, et bien, tout cela n'est qu'un odieux mensonge.

Beck, je sais que vous avez été très affectée par cette nouvelle ce matin, et pour vous avoir vue toute la journée courir dans tous les sens à la recherche de la moindre vérité scientifique, pouvez-vous nous éclairer sur ce qu'il vient de se passer ? Silas Koerner est bien vivant, n'est-ce pas ?

BECK : Et bien oui, il y a à peine moins d'une heure, ce dernier a diffusé une vidéo sur le Spectrum afin d'informer la population qu'il était bel et bien vivant et qu'il n'appréciait guère d'avoir appris sa mort.

ALAN : Comment est-ce possible ? Nous avons retrouvé son corps ce matin même, dans ses appartements, et là, vous m'annoncez qu'il est vivant...

BECK : C'est une longue histoire, mais Silas Koerner était en déplacement, il se trouvait dans le système Gliese pour affaire, et par un mauvais coup du sort, plusieurs satellites de transmission sont tombés en panne, de ce fait le système s'est trouvé coupé du monde et Silas n'a pas pu prendre connaissance de l'information de sa propre mort. Ce n'est que lorsqu'un commerçant Banu l'a croisé et qu'il fut surpris de le voir bien vivant que Silas a appris la nouvelle et c'est empressé de se rendre dans un système de l'UEE pour informer la population.

ALAN : Mais alors, le corps dans la piscine... enfin, l'aquarium, ou l'aquacine ? Je ne sais même pas comment appeler cette installation.

[Rires]

BECK : Cela va soulever de nombreuses polémiques relatives au problème du vol d'identité, mais c'est un véritable travail d'orfèvre. On ne sait pas encore comment cela a été rendu possible, mais une nouvelle autopsie a été demandée et tout porte à croire qu'il s'agit d'un véritable sosie. Après une observation plus minutieuse, des traces de chirurgie esthétique auraient été débusquées, et des tests ADN ont été faits, il s'avère que ce n'est pas Silas Koerner, mais un clone quasi parfait.

ALAN : Excellente nouvelle !

Enfin, je veux dire qu'il y a malgré tout eu un mort dans cette "aquacine", mais vous n'imaginez pas à quel point je me sens soulagé à l'idée que Silas soit toujours de ce monde.

BECK : Moi de même.

ALAN : Malgré tout, nous sommes bien d'accord qu'il est bel et bien question ici d'un vol d'identité, et au vu des dégâts causés depuis ce matin, j'ai du mal à concevoir l'intérêt de tout cela.

BECK : Oui, c'est une blague de très mauvais goût...

ALAN : Vous parlez d'une "blague" ?

Au vu des émeutes de ce matin, nous avons interrompu notre émission... mais nos auditeurs ont bien vu que la tournure avait pris une ampleur telle que l'Imperator Addison a dû faire fermer les concessionnaires de vaisseaux et les magasins d'aquariophilie. Plus tard, dans de nombreuses villes, l'armée a dû intervenir pour contrôler la foule. On parle de centaine de blessés, de plusieurs arrestations, et même de morts. On se serait cru en guerre...

Comment peut-on qualifier cela de "blague" ?

BECK : Car s'en est une...

ALAN : Pardon ?

BECK : Vous vous souvenez des deux préposés à l'entretien ? Et bien lorsque les deux agents de l'Advocacy sont arrivés, la première chose qu'ils ont fait, c'est d'interroger ces deux personnes, et après 6 heures d'interrogatoire, l'un d'eux a fini par passer aux aveux. Tout cela n'était à l'origine qu'une simple blague.

Les deux préposés et leur comparse dans l'aquarium, pardon, l'aquacine, ont voulu remettre au goût du jour cette vieille coutume terrestre consistant à faire des farces le premier avril, si ce n'est que la situation leur a échappé avant même qu'il ne déclare la mort du soi-disant "Silas Koerner".

ALAN : Attendez ? Vous êtes en train de me dire, que le mort est complice ? Comment est-ce possible ?

BECK : Eh bien le "mort" s'appelle Tonny Kraps, je n'ai encore que peu d'information sur ce dernier si ce n'est qu'il serait né dans les basfonds de Lorville et qu'il vouait une véritable passion pour Silas Koerner au point d'investir tous ses crédits pour devenir son sosie parfait.

Quant aux deux préposés, ce sont deux amis de longue date de monsieur Kraps, ils se seraient tous les trois rencontrés durant leurs études, et auraient fait les quatre cents coups ensemble, au point que lorsque l'un d'eux à voulu organiser une blague pour le premier avril, et au vu de la ressemblance de Tonny avec Silas, les trois comparses n'ont rien trouvé de mieux que d'organiser ce canular.

Ce matin même, les deux préposés ont fait entrer en douce leur compagnon dans les appartements privés de Silas Koerner. Ce dernier s'est plongé dans l'aquarium et ils ont lâché une espèce de poisson bien plus agressive que le Fessles à Bandes. Selon les dires de l'un des préposés à l'entretien, Tonny aurait une incroyable capacité à résister à la douleur, pour eux, le fait qu'il se fasse mordre par quelques poissons carnivores n'aurait pas dû poser de soucis, mais ce ne fut nullement le cas. Tonny a paniqué, les poissons sont entrés dans une rage folle et il a fini par mourir des multiples blessures bubies.

ALAN : Incroyable ! Mais ? Pourquoi continuer le canular ?

BECK : C'est là que tout devient irréaliste et atteint le paroxysme du ridicule, les deux préposés ont paniqué, ils se sont empressés de retirer les poissons fautifs pour les faire disparaitre, puis lorsqu'ils ont prévenu les autorités ils ont voulu continuer leur blague pour honorer la mémoire de leur ami, et la situation leur a échappée.

ALAN : "Pour honorer la mémoire de leur ami", ils sont sérieux ?

BECK : En tout cas, ce sont leurs dires.

ALAN : Fort bien, mais quand les émeutes ont débuté, pourquoi ne rien avoir dit ?

BECK : Ils ont eu peur...

ALAN : Des... des... des... j'en perd mes mots... des magasins ont été brulés, des vitrines ont été brisées, des concessions entières ont été dévastées par la foule... des personnes ont été blessées, certaines en sont mortes... et eux... ils sont restés comme ça... sans rien dire... par peur...

BECK : Exactement.

ALAN : Mais que va-t-il advenir de ces deux énergumènes ?

BECK : Ils viennent de signer leur aller simple pour être incarcérés, je doute fort qu'ils aient à nouveau l'envie de célébrer un premier avril.

ALAN : Tout ça pour une vieille tradition... Qu'on vous glisse du poil à gratter dans votre combinaison de vol passe encore, mais là, ils ont joué avec la vie des gens.

En tout cas, heureux de savoir Silas toujours vivant et de constater que la situation dans l'UEE se calme. Il est fort regrettable que tout cela ait pris une telle ampleur pour une "simple blague" de mauvais goût. Les responsables iront probablement finir en prison pour le restant de leur vie. Chers auditeurs, c'est sur cette nouvelle que nous allons conclure notre émission spéciale qui n'avait que pour but de mettre un terme à cette odieuse mascarade.

C'était Beck Russum et Alan Nuevo pour Empire Report, bonne soirée à vous.

[Générique de fin]

Star Citizen Empire Report Fake-new

Notes et Références

citizen-logbook.com est entièrement dédié à Star Citizen et Squadron 42. J'ai conçu ce site dans le but de partager mon expérience en jeu sans pour autant avoir la prétention de créer une encyclopédie dédiée au jeu, ni même un site d'information à grande échelle, bien qu'avec le temps le site prend de plus en plus d'ampleur. Il faut voir ce site comme étant un "Carnet de Notes" dans lequel j'ajouterai toutes sortes d'informations. Que cela soit un article, un vaisseau, un système ou même un coup de coeur, coup de gueule, etc. Le site évoluera en fonction de mes envies. Si mes articles vous donnent envie de vous lancer dans cette grande aventure qu'est Star Citizen, inscrivez-vous et recevez un bonus de 5000 UEC à la création de votre compte via mon referral : STAR-QP2M-YLS3.

-- ile-avalon