Star Citizen Ile Avalon Pilot Logbook
Carnet de Vol d'un Citoyen de l'Espace

Victoire sur le Front Vanduul

Empire Report

Retrouvons les animateurs Beck Russum et Alan Nuevo dans un épisode d'Empire Report du 30 Mars 2946 qui relate la première intervention de l'UEES Retribution et la victoire de l'Amiral Bishop contre une force Vanduul dans le Système Oberon.

[Début de la Transmission]

Beck Russum : Bonsoir, je suis Beck Russum, en compagnie d'Alan Nuevo. Nous entamons notre Empire Report d'aujourd'hui avec les dernières nouvelles en provenance du système Oberon où la campagne de l'amiral Bishop contre les Vanduul a remporté sa première grande victoire.

Alan Nuevo : C'est exact, Beck. La bataille dans le Système Oberon a impliqué le 65ème Groupe de Combat, et a été menée par l'Amiral Bishop à bord d'un nouveau vaisseau amiral, l'UEES Retribution, récemment mis en service. Bien qu'il y ait actuellement peu d'informations publiques sur le vaisseau, des rumeurs sur son existence circulent depuis des mois.

La première action de l'UEES Retribution intervient à la suite des récentes attaques dévastatrices des Vanduul sur Uriel, qui ont fait des milliers de morts et de disparus. Plus tôt dans la journée, l'amiral Cedric Cochran a tenu une conférence de presse à Kilian, décrivant une victoire décisive contre les Vanduul et confirmant le rôle du Retribution dans la bataille.


[L'amiral Cochran se tient devant un podium pendant la conférence de presse.]

Amiral Cedric Cochran : L'opération Mandrake a commencé il y a environ deux jours, lorsque nous avons reçu des renseignements fiables indiquant qu'un clan Vanduul était sur le point de lancer une seconde attaque sur le système Oberon. Préoccupé par une telle possibilité, l'Amiral Bishop avait détaché un petit groupe d'intervention pour balayer le système. Lorsque les Vanduul sont apparus, ces forces ont pu intercepter et engager le clan avant qu'il ne puisse attaquer une autre colonie humaine. Pendant que les forces avancées occupaient les agresseurs, l'amiral Bishop a ordonné l'entrée du Retribution dans le système et a coupé toute fuite vers l'espace Vanduul. Une fois le Retribution en place, les Vanduul... eh bien, ils se sont retrouvés entre le marteau et l'enclume, comme j'aime à le dire.

Que pouvez-vous nous dire d'autre sur le Retribution ? On dit que c'est le plus grand vaisseau capital jamais construit par l'UEE.

Amiral Cedric Cochran : Les détails sur le Retribution sont classifiés. Pour l'instant, tout ce que je suis autorisé à dire, c'est que le personnel à bord du navire a été très satisfait de ses performances pendant la bataille.

Journaliste : Pouvez-vous décrire l'étendue des forces vanduul ?

Amiral Cedric Cochran : Les spécificités exactes sont en cours d'analyse, mais d'après les rapports que j'ai vus, il est probablement préférable de les décrire comme un clan de taille moyenne.

Journaliste n°2 : Cela signifie-t-il qu'un Kingship était présente ?

Amiral Cedric Cochran : Non, bien qu'il y ait eu plusieurs vaisseaux capitaux qui auraient été détruits.

Journaliste n°3 : Quel a été le nombre de victimes de l'UEE pendant la bataille ?

Amiral Cedric Cochran : Ecoutez, une vie perdue est de trop dans mon livre, mais la sûreté et la sécurité ne viennent pas sans sacrifice. C'est une simple réalité que chaque membre des forces armées de l'UEE comprend, donc oui, des pertes ont été signalées. Je m'abstiendrai d'être trop précis jusqu'à ce que les familles soient prévenues.

Cela dit, je ne pourrais pas être plus fier de la performance des hommes et des femmes de la Navy. Cette victoire n'a été possible que grâce à un travail d'équipe qui inclut tout le monde, depuis les membres d'équipage à bord du Retribution, le reste de la 65eme, et jusqu'à nous, ici au Haut Commandement. Le peuple de l'UEE peut être fier de ce que sa Navy a accompli aujourd'hui.


[Retour vers Alan et Beck]

Beck Russum : Nous rejoignons maintenant en studio l'expert militaire Jack Hayden. Il est consultant au Centre pour la Sécurité Universelle et auteur de Clan Brutality, qui examine le peu que nous savons sur les clans Vanduul que nous combattons.

D'après ce que vous avez entendu de vos sources, que pouvez-vous nous dire d'autre sur la victoire de l'Amiral Bishop à Oberon ?

Jack Hayden : Cette opération a été un succès à bien des égards. Essentiellement, l'amiral Bishop a mis le Retribution sur le théâtre des opérations et l'a testé contre des adversaires surclassés. Je pense que la victoire a donné confiance à son équipage et lui a donné l'occasion de corriger les défauts du nouveau vaisseau avant d'affronter un ennemi vraiment dangereux.

Beck Russum : Donc vous ne considérez pas les Vanduul de cette bataille comme une menace sérieuse ?

Jack Hayden : Eh bien, comme l'Amiral Cochran y a fait allusion, il ne semblait pas s'agir d'un clan Vanduul particulièrement développé - un qui n'avait même pas accumulé assez de matériaux pour construire le châssis d'un Kingship. Cela m'amène à penser qu'il s'agissait de ce que j'appelle un clan "charognard". Ils ne sont pas assez développés pour s'engager dans des attaques à grande échelle, alors ils se régalent des zones affaiblies par les assauts précédents ou nettoient ce que les clans plus forts laissent derrière eux.

Beck Russum : On dirait que vous classez cette victoire comme une victoire plus symbolique que stratégique ?

Jack Hayden : Pas entièrement. Elle donne à l'UEE une victoire claire et nette contre les Vanduul après les horribles événements de Vega et l'incursion initiale et inattendue sur Oberon. Je suis sûr qu'il y a beaucoup de gens parmi le personnel de l'Imperator Costigan et dans les couloirs du Sénat qui se réjouissent de ce résultat. Je dirais que si cette victoire est bonne pour le moral de l'UEE, elle n'a pas été la seule motivation derrière la décision de Bishop de s'engager.

Beck Russum : Alors qu'est-ce que c'était ? Oberon est un système non revendiqué et n'est pas sous la protection officielle de la Navy.

Jack Hayden : Oberon n'est peut-être pas un système officiel de l'UEE mais c'est toujours, très clairement, un système humain. Faire tomber Oberon sous le contrôle des Vanduul serait un revers à cet égard. En établissant une présence dans Oberon, le système peut être utilisé comme une base pour une poussée dans les territoires Vanduul. Le système a des sauts vers Virgil, Tiber et Caliban, tous des systèmes qui abritaient des colonies de l'UEE. Si l'amiral Bishop veut reprendre l'un de ces systèmes, Oberon peut maintenant faire partie de ce plan.

Bien sûr, je suis loin du cercle intime de l'Amiral et il m'a souvent surpris dans le passé. Avec si peu d'informations vérifiables sur le Retribution, il est difficile de prédire comment le nouveau vaisseau et ses capacités affecteront cette guerre.

Beck Russum : Merci pour votre temps.

Jack Hayden : Je vous en prie. C'est toujours un plaisir.

Alan Nuevo : Les habitants de Lago demandent à l'UEE d'accroître sa présence dans le système Nexus après la destruction par des pirates d'une série de relais de communication. Nous allons demander si l'UEE a les ressources nécessaires pour aider ce système en difficulté. Cela, et plus encore, lorsque Empire Report reviendra.

[Interruption de la Transmission]

Notes et Références

citizen-logbook.com est entièrement dédié à Star Citizen et Squadron 42. J'ai conçu ce site dans le but de partager mon expérience en jeu sans pour autant avoir la prétention de créer une encyclopédie dédiée au jeu, ni même un site d'information à grande échelle, bien qu'avec le temps le site prend de plus en plus d'ampleur. Il faut voir ce site comme étant un "Carnet de Notes" dans lequel j'ajouterai toutes sortes d'informations. Que cela soit un article, un vaisseau, un système ou même un coup de coeur, coup de gueule, etc. Le site évoluera en fonction de mes envies. Si mes articles vous donnent envie de vous lancer dans cette grande aventure qu'est Star Citizen, inscrivez-vous et recevez un bonus de 5000 UEC à la création de votre compte via mon referral : STAR-QP2M-YLS3.

-- ile-avalon