Star Citizen Ile Avalon Pilot Logbook
Carnet de Vol d'un Citoyen de l'Espace

La Bataille pour Centauri

Ce jour dans l'Histoire
This Day in History

La Battaille qui a vu naître de 42ème Escadron, 24 juin 2610 SET

Décimés à la fin de leur première guerre contre l'humanité, les combattants Tevarins ont été dispersés aux quatre coins de l'univers, leur planète natale, Elysium IV, a été conquise pour l'établissement humain, et le héros de guerre Ivar Messer a obtenu un poste de premier (et dernier) citoyen de l'UPE. L'humanité, confiante dans sa victoire absolue, considérait la menace Tevarine comme complètement neutralisée. Ils avaient tort.

Le 15 février 2603 SET, une flotte de combat massive entre dans le système Fora par un point de saut depuis Banshee. Diffusant sur toutes les fréquences, Corath'Thal, le nouveau chef de guerre Tevarin, fit connaître ses exigences. Les Tevarins étaient revenus pour reprendre Elysium IV. Soit l'UEE se tenait à l'écart, soit Corath'Thal se frayerait un chemin sanglant vers sa maison ancestrale.

Certains membres du Congrès, hésitant à entrer dans une autre guerre, conseillèrent la concession de la planète, déclarant que le destin des Tevarins leur était sympathique. Cependant, tout débat a pris fin lorsque l'Imperator a ordonné une attaque totale. Il n'y aurait pas de cession du territoire de l'UEE. La seconde guerre Tevarine avait commencé.

Dans ces premiers combats, l'armée avait sévèrement sous-estimé les capacités des Tevarins. S'attendant à combattre contre une démonstration de force similaire à celle qu'ils avaient affrontée précédemment, les pertes initiales de l'UEE furent lourdes. Corath'Thal avait bien mis à profit le temps passé par les Tevarins dans les territoires marginaux, en mettant à jour leur technologie grâce à un important commerce avec d'autres espèces et en reconfigurant leur stratégie militaire pour tirer pleinement profit des leçons de leur défaite précédente. Sous son commandement, les Tevarins se sont lentement forgés, système après système. La Navy de l'UEE, même victorieuse, n'a pas réussi à forcer les envahisseurs à battre en retraite. Finalement, après sept longues années de combats prolongés, la guerre s'est étendue jusqu'au système Centauri, à un saut seulement de la planète natale des Tevarins.

Des tentatives répétées avaient prouvé que les attaques directes contre la flotte Tevarine étaient vaines. Bien que l'UEE ait été plus nombreux, les Tevarins volaient en formation de phalanges unique qui s'appuyaient sur des vaisseaux générateurs de boucliers lourds pour présenter un front presque imprenable. Pour les arrêter, il fallait plus qu'une puissance de feu brutale cette fois.

La Navy de l'UEE a installé le gros de ses forces autour du point de saut Centauri-Elysium, sachant que c'était la cible principale de Corath'Thal, mais le seigneur de guerre a refusé à l'UEE la possibilité d'avoir une bataille retranchée. Il a plutôt divisé ses forces pour mitrailler les populations des centres-villes de Yar et Saisei. Subissant de lourdes pertes civiles, la Navy a manœuvré la plupart de ses porte-vaisseaux pour endiguer l'attaque, tout en laissant un petit contingent derrière elle pour continuer à protéger le point de saut. La décision de laisser derrière elle un porte-vaisseaux en particulier, l'UEES Countenance, est souvent citée par les historiens comme le tournant décisif dans la bataille de Centauri. La raison pour laquelle le Countenance a été choisi et non un autre vaisseau a fait l'objet de nombreux débats académiques, mais une chose est sûre, le fait qu'il abritait le 42ème Escadron, alors peu connu, n'a pas joué un rôle dans ce choix.

Le 42ème Escadron était ce que l'on appelait, dans le langage militaire de l'époque, une "escouade de quille". Fondée pendant la première guerre Tevarine, il était désigné comme une unité disciplinaire pour s'occuper des pilotes à problèmes. Bien qu'ils soient souvent perturbateurs et peu fiables, ces pilotes hautement entraînées représentaient un investissement important en temps et en crédits de la Navy, et étaient jugées trop précieux, surtout au milieu d'une guerre, pour être simplement enfermées ou congédiés alors qu'ils étaient encore capables de voler. Alors qu'au cours des siècles précédents, ils auraient été mis sous quille pour leurs transgressions, ils ont plutôt été affectés au 42ème Escadron et chargés de missions "trop peu importantes" pour des pilotes moyens. Bien que l'escadron ait volé dans de nombreuses batailles, il l'a fait sans distinction, souvent à la périphérie du combat. Ce n'est qu'à la bataille de Centauri, lorsque l'escadron était sous le commandement du légendaire capitaine Alexandra Dunlevy, que le 42ème Escadron que nous connaissons aujourd'hui a commencé à prendre forme.

Le capitaine Dunlevy, un officier prometteur doté d'un esprit analytique vif, avait été affecté au 42ème Escadron après avoir été reconnu coupable d'insubordination pour avoir qualifié de "stupide" le plan d'attaque de son ancien commandant. Au début, le capitaine Dunlevy a essayé de diriger son nouvel escadron comme elle l'aurait fait pour n'importe quel autre, mais lorsque ce qui aurait dû être de simples courses de ravitaillement a pris deux fois plus de temps que prévu en raison des luttes internes et d'esbrouffes, elle a réalisé qu'une autre approche était nécessaire. Le problème n'était pas dans leurs compétences de vol. Elle a noté dans ses premiers rapports que souvent ces pilotes étaient parmi les meilleurs qu'elle avait jamais vus. Cependant, la prise de décision rapide et la confiance en soi qui faisaient d'eux de grands pilotes se traduisaient souvent par une résistance à la structure de commandement traditionnelle de la Navy. Le plus souvent, c'est cette attitude qui leur a valu d'être affectés au 42ème Escadron en premier lieu. Déterminée à faire tourner son escadron, le capitaine Dunlevy a tenté une expérience où, plutôt que de tracer une trajectoire de vol et un plan de mission précis pour ses pilotes, elle leur a simplement dit où se trouvait le point de ramassage. L'expérience s'est avérée un succès lorsque le ravitaillement s'est terminé plusieurs heures avant ses meilleures estimations. Les soupçons du capitaine Dunlevy ont été confirmés, le 42ème Escadron pouvait faire tout ce que vous lui demandiez, tant que vous ne vous souciez pas de la manière dont ils le faisaient. Il ne lui restait plus qu'à convaincre l'amiral Fraser de la valeur réelle de son escadron. L'opportunité s'est présentée peu après le début des attaques sur Yar et Saisei.

Il était clair que les Tevarins utilisaient les attaques planétaires comme diversion afin de forcer la Navy à se concentrer sur la défense de la population. Le Countenance et les autres porte-vaisseaux partis pour défendre le point de saut s'alignèrent directement sur le trajet des Tevarins, établissant un mur de tir en préparation de l'inévitable charge. Le capitaine Dunlevy avait déjà vu cette stratégie et savait que si elle permettait de retenir le Tevarin suffisamment longtemps pour que les renforts reviennent, les forces humaines subiraient un nombre élevé de pertes tandis que la ligne de bouclier des Tevarins protégerait ses propres navires d'une grande partie des dégâts. Il en résulterait une nouvelle impasse, et la guerre se poursuivrait. Le capitaine Dunlevy pensait qu'il y avait une meilleure stratégie qui était d'abandonner le point de saut.

Dans une interview accordée peu avant sa mort, l'amiral Fraser a été interrogé sur les raisons qui l'avaient poussé à suivre le plan du capitaine Dunlevy. Après un moment de réflexion, il répondit simplement : "J'étais fatigué".

Alors que Corath'Thal s'approchait du point de saut avec sa flotte, les porte-vaisseaux cédèrent lentement sous le barrage des Tevarins. Leur objectif longtemps recherché étant enfin en vue, Corath'Thal ordonna à la flotte de sauter vers Elyseum. Comme le point de saut n'était pas assez large pour accueillir la flottille complète des Tevarins en une seule fois, ils ont dû étendre leur formation défensive alors qu'ils approchaient de l'ouverture. Au moment où le premier navire Tevarin était sur le point de passer le point de saut, le 42ème Escadron s'est mis en marche et a commencé son attaque.

Le Capitaine Dunlevy et le reste de ses pilotes flottaient morts dans leurs Retaliators, se cachant parmi les débris et attendant que les vaisseaux Tevarin les encerclent. Son simple ordre ? D'enlever les boucliers. La protection de la flotte Tevarine étant affaiblie par leur tentative d'entrer dans le point de saut, le 42ème Escadron a pu exploiter une faille mortelle dans le blindage de leur ennemi. Les Tevarins n'ont pas tardé à envoyer des chasseurs pour s'occuper de l'ennemi qui se trouvait soudainement parmi eux, mais le mal était déjà fait. Le 42ème Escadron, dans ces quelques instants, a réussi à faire ce que personne d'autre n'avait accompli en sept ans de guerre. Une grande partie des capacités défensives Tevarines étant désormais hors service, les porte-vaisseaux de l'UEE ont repris leur attaque avec sérieux, faisant pleuvoir la destruction sur l'ennemi qui les avait accablés pendant si longtemps.

Bien que Corath'Thal ait réussi à s'échapper par le point de saut avec une poignée de navires, la bataille de Centauri avait sonné le glas de l'armada Tevarine et ouvert la voie à la victoire finale à Elysium IV. Le capitaine Dunlevy et son courageux 42ème Escadron reçurent les éloges de l'Imperator lui-même, commençant leur transformation en l'escadron le plus renommé de l'histoire militaire.

Notes et Références

citizen-logbook.com est entièrement dédié à Star Citizen et Squadron 42. J'ai conçu ce site dans le but de partager mon expérience en jeu sans pour autant avoir la prétention de créer une encyclopédie dédiée au jeu, ni même un site d'information à grande échelle, bien qu'avec le temps le site prend de plus en plus d'ampleur. Il faut voir ce site comme étant un "Carnet de Notes" dans lequel j'ajouterai toutes sortes d'informations. Que cela soit un article, un vaisseau, un système ou même un coup de coeur, coup de gueule, etc. Le site évoluera en fonction de mes envies. Si mes articles vous donnent envie de vous lancer dans cette grande aventure qu'est Star Citizen, inscrivez-vous et recevez un bonus de 5000 UEC à la création de votre compte via mon referral : STAR-QP2M-YLS3.

-- ile-avalon

La Bataille d'Idris IV
  • Evènementiel
Article non disponible