Star Citizen Ile Avalon Pilot Logbook
Carnet de Vol d'un Citoyen de l'Espace

Loi sur la Modernisation de la Gouvernance

Ce jour dans l'Histoire
This Day in History

Le jour où l'Empire a retenu son Souffle Collectif, 30 avril 2793 SET

En tant que nouvel Imperator, Erin Toi espérait que le 30 avril 2793 serait le jour qui mettrait l'Empire sur une nouvelle voie. Moins d'un an auparavant, l'UEE avait destitué Linton Messer XI et avait démocratiquement choisi le sénateur Toi pour le remplacer. Son charisme et son soutien inconditionnel à la fin du règne de Messer faisaient d'elle une candidate logique, mais sa participation active au soulèvement et son désir sincère d'améliorer l'Empire en accomplissant un travail que beaucoup croyaient impossible en faisaient une candidate idéale.

L'administration de l'Imperator Toi a passé la plus grande partie de sa première année au pouvoir à traquer les partisans de l'ancien régime et remodeler un gouvernement que les Messer avaient passé des siècles à plier à leur volonté. La modification de la charte du gouvernement a nécessité de la persévérance, du courage politique et un certain degré de délicatesse. L'Imperator Toi a travaillé en étroite collaboration avec les sénateurs sur les changements à proposer, sur l'ordre dans lequel ils devaient être mis en œuvre et sur la manière de vendre les idées au public. Elle a compris que l'unité de l'Empire était en jeu et que si le changement se produisait plus rapidement ou plus radicalement que prévu, l'ensemble de l'UEE pourrait s'effondrer. D'un côté, les activistes terra-centristes poussaient à démanteler complètement le gouvernement existant et à repartir de zéro pour remodeler l'Empire pour une nouvelle ère. De l'autre, il y avait une idéologie terrienne engagée à préserver les traditions et les valeurs qui ont élevé l'humanité aux sommets qu'elle connaît actuellement.

Chaque changement au sein du gouvernement ne devenait officiel qu'après un vote au Sénat et l'approbation de l'Imperator Toi. Le processus a commencé par plusieurs changements de procédure, petits mais significatifs, qui ont ouvert le débat au Sénat et ont éliminé la répression de ceux qui s'opposaient ouvertement au gouvernement. La plus importante réalisation législative de cette phase a été la restauration du Tribunal du Haut Général, du Haut Secrétaire et du Haut Avocat, ainsi que le pouvoir de révoquer un Imperator pour une juste cause. Son engagement en faveur d'un leadership éthique a été admirable et mis à l'épreuve le 30 avril 2793.

Bien que très impliquée dans les politiques soumises au vote, L'Imperator Toi n'en a jamais proposé elle-même. Elle a laissé cela au Sénat pour inspirer confiance dans le processus législatif et souligner son indépendance vis-à-vis de l'Imperator. Toutes les lois n'ont pas été adoptées, y compris une mesure drastique qui aurait révoqué la citoyenneté de toute personne considérée comme sympathisante du régime Messer. Cependant, de nombreux critiques progressistes ont été mécontents de l'approche modérée de l'Imperator Toi, arguant qu'elle signalait une faiblesse et une réticence à effacer le système même qui a permis aux Messers de s'élever au pouvoir. Ce qu'ils ignoraient, c'est que dans les coulisses, l'Imperator Toi travaillait avec une coalition de sénateurs de tout l'Empire sur un vaste projet de lois et qu'elle gardait son capital politique pour ce coup d'éclat.

Au début du mois de mars 2793, huit sénateurs issus de différents systèmes de l'Empire ont tenu une conférence de presse pour présenter la Loi de Modernisation de la Gouvernance (Governance Modernization Act, ou GMA), qui allait déplacer la capitale de l'Empire à Prime, sur Terra, et la rebaptiser officiellement Union Démocratique Stellaire (Democratic Stellar Union, DSU). Toutes les personnes impliquées savaient que la GMA allait susciter une controverse devant les tribunaux et avaient préparé une défense sur plusieurs fronts. Cette défense comprenait la publication d'éditoriaux d'opinion pro-GMA adaptés à des parties spécifiques de l'Empire, un blitz médiatique coordonné sur tout le Spectrum, et un plan pour convaincre la sénatrice de Croshaw, Esther Aguila, de non seulement soutenir ouvertement la loi mais aussi de la coparrainer. Le plan a permis à l'Imperator Toi d'éviter le débat initial afin qu'elle puisse évaluer le retour de flamme et ensuite prononcer un discours qui a approuvé le plan, a abordé les préoccupations les plus pressantes des gens et, espérons-le, a inspiré l'Empire à le soutenir.

Cette stratégie s'est rapidement effondrée. Des protestations ont éclaté sur Terre et ailleurs, forçant l'Imperator Toi à s'adresser à l'Empire plus tôt que prévu. Elle s'est prononcée en faveur du plan, mais a ensuite admis qu'elle n'aimait pas son discours et qu'elle pensait qu'il était défensif plutôt qu'inspirant, une opinion partagée par ses détracteurs. En coulisses, de puissantes entreprises ayant des intérêts commerciaux sur Terre ont fait pression sur les sénateurs pour qu'ils ne soutiennent pas la GMA et ont affirmé que les bouleversements pourraient paralyser une économie déjà instable.

Pendant des semaines, un débat public sur la GMA a fait rage au Sénat et dans tout le Spectrum. Les partisans au Sénat ont courtisé avec acharnement les partisans, mais beaucoup sont restés sans engagement. Certains estimaient qu'il était politiquement avantageux de ne pas exprimer leur opinion à l'avance, ce qui ne contrarierait qu'une partie de leur circonscription, tandis que d'autres voulaient évaluer le sentiment du public plus près du vote. Lorsqu'une marche pro-GMA à Stalford, Bremen, a dégénéré en violence, l'Imperator Toi a vu que le débat était devenu corrosif pour le discours civil. Elle a appelé le Sénat à voter pour la GMA et la date du 30 avril a été choisie.

L'Imperator Toi a passé les jours précédant le vote à contacter personnellement chaque sénateur pour répondre aux questions et évaluer leur niveau de soutien. Elle a estimé que les conversations ont été utiles et productives, mais de nombreux sénateurs ont refusé d'apporter leur soutien dans un sens ou dans l'autre. Les dirigeants des partis et les experts politiques ont estimé que le vote était trop serré pour être convoqué. Selon le biographe Ryuto Pendleton, l'Imperator Toi n'a pas pu dormir la veille du vote et a confié à ses confidents qu'elle s'attendait à ce que demain soit la réalisation la plus importante ou la plus grosse bévue de sa carrière politique.

Un Empire anxieux regardait le Sénat se réunir le 30 avril 2793. L'historien Ariel Rutte l'a décrit comme "le jour où l'Empire a retenu son souffle collectif". Des rassemblements publics à Terra, sur Terre et ailleurs attirèrent des millions de personnes. Les forces militaires se mobilisèrent dans tous les systèmes avant le vote et se tinrent en alerte pour contenir les émeutiers et les célébrants. Avant le vote, la confusion a éclaté dans plusieurs systèmes lorsque la surcharge du trafic des drones de relais de communication a temporairement interrompu les reportages.

L'Imperator Toi s'est enfermée dans son bureau et a répété deux discours préparés, un si la GMA est adoptée et un autre si elle échoue, pendant que les votes étaient comptés. Lorsque Clement Redfield, son chef d'état-major, a fini par frapper et entrer, il n'a rien dit, bien que son expression déprimée ait rendu le résultat clair. La GMA avait échoué par trois voix.

L'Imperator Toi demanda quelques minutes seul avant de s'adresser à l'Empire, mais Redfield s'assit et proposa une troisième option ; une qui impliquait que l'Imperator Toi invoque une action de l'exécutif pour passer outre le Sénat afin de faire de la GMA une loi. Bien que cela soit courant à l'époque de Messer, l'Imperator Toi était en conflit. Alors que l'Empire attendait avec impatience la conférence de presse, Redfield l'implora d'avoir le courage politique de faire ce qu'elle croyait être juste pour l'Humanité. Ils discutèrent des ramifications potentielles, Redfield admettant que cela pourrait effectivement mettre fin à sa carrière politique. De son point de vue, ce serait un petit prix à payer pour assurer à l'Empire un avenir dirigé par Terra.

L'Imperator Toi ne pouvait pas se résoudre à passer outre le vote du Sénat. Redfield démissionna, utilisant l'échec législatif de la GMA comme couverture. Il retournera à Terra et se présentera au Sénat avec l'idée de déplacer la capitale de l'UEE vers Prime comme point central de sa campagne. Bien qu'il ait perdu une course serrée, son programme constituerait l'épine dorsale idéologique du parti moderne de la Transition. La plupart des historiens politiques le considéraient comme le premier candidat des Transitionnistes, même si ce n'était pas encore un parti officiel.

Ce n'est qu'après le départ de l'Imperator Toi que M. Redfield a publiquement divulgué sa proposition d'utiliser le pouvoir exécutif pour passer outre le vote du Sénat. Cette révélation a provoqué la colère de beaucoup de gens à Terra, mais a renforcé la position de Toi avec un Empire qui se méfiait des abus de l'action exécutive. Lorsque son biographe l'a interrogé à ce sujet, l'Imperator Toi a répondu :

Je pense toujours à ce qui aurait pu être, mais je n'ai jamais regretté ma décision. La volonté du peuple devait être au-dessus de mes convictions personnelles. Sinon, je ne serais pas meilleur que les Messers.

L'Imperator Toi reste l'une des figures les plus importantes et les plus substantielles de l'histoire de l'UEE. En plus de maintenir l'Empire uni après la chute des Messers, elle a considérablement remanié le gouvernement, créé la Journée du Citoyen, défendu la Fair Chance Act, commandé l'Ark, et plus encore. Pourtant, c'est peut-être l'action qu'elle n'a pas entreprise le 30 avril 2793 qui a eu le plus d'impact sur l'Empire.

Notes et Références

citizen-logbook.com est entièrement dédié à Star Citizen et Squadron 42. J'ai conçu ce site dans le but de partager mon expérience en jeu sans pour autant avoir la prétention de créer une encyclopédie dédiée au jeu, ni même un site d'information à grande échelle, bien qu'avec le temps le site prend de plus en plus d'ampleur. Il faut voir ce site comme étant un "Carnet de Notes" dans lequel j'ajouterai toutes sortes d'informations. Que cela soit un article, un vaisseau, un système ou même un coup de coeur, coup de gueule, etc. Le site évoluera en fonction de mes envies. Si mes articles vous donnent envie de vous lancer dans cette grande aventure qu'est Star Citizen, inscrivez-vous et recevez un bonus de 5000 UEC à la création de votre compte via mon referral : STAR-QP2M-YLS3.

-- ile-avalon