Star Citizen Ile Avalon Pilot Logbook
Carnet de Vol d'un Citoyen de l'Espace

Fair Chance Act

Loi sur la Chance

En 2792, une Corp. de Terraformation commence à terraformer Garon II entraînant l'extermination d'une espèce en développement. La Corp. nie avec véhémence que cette race extraterrestre étaient capables de pensée consciente, mais des séquences vidéo d'activistes sur le comportement rationnel de cette race sont transmises sur le Spectrum. Il a également été révélé que la société Terraforming Corp. est étroitement liée à la famille de l'Imperator Benevolent. C'est la goutte d'eau finale ; les gens se lèvent et renversent le gouvernement. Erin Toi de la Terre devient le nouvel Imperator et promet un âge d'illumination et de conscience sociale.

3 ans plus tard, la Fair Chance Act est née, cette loi stipule qu'il est un crime capital d'essayer de terraformer ou d'exploiter des planètes habitées par des espèces en développement pouvant développer l'intelligence. Ces planètes doivent être laissées seules pour donner à l'espèce une chance d'avancer/évoluer.

Sur la Starmap, les systèmes protégés par FCA sont déclarés comme "Systèmes en développement".
Tous les systèmes en développement font partie de l'empire uni de la terre.
L'accès à ces planètes, ou systèmes, peut être contrôlé, limité, voir même interdit.
Ces planètes sont appelées « sanctuaires » :

  • Système Garron
  • Système Genesis
  • Système Kellog
  • Système Kallis
  • Système Osiris
  • Système Oso

Principes

Section I

Article 1

Le but de cette loi est de protéger la vie et le bien-être des espèces, ci-après dénommées « espèces », sur des planètes qui ne se sont pas développées mais qui possèdent la capacité raisonnable d'évolution en intelligence, sur la base de la responsabilité de l'homme pour ses semblables. Personne ne peut causer à une espèce une douleur, une souffrance ou un préjudice sans raison valable.

Désignation des espèces en développement

Section II

Article 2

Lors de la découverte d'une nouvelle planète et/ou système, un panel indépendant composé de représentants de l'UEE, d'exobiologistes et d'ingénieurs du Corp (anciennement connu sous le nom de Panel) doivent :

  1. Exécutez des analyses et des évaluations non invasives sur chaque planète du système pour comprendre si la vie se développe déjà.

  2. Soumettre tous les rapports et conclusions au sous-comité du Sénat de l'UEE concernant l'évolution et le développement.

  3. Surveiller et préserver le caractère écologique de toute planète considérée en développement par conclusion entre le groupe indépendant et le sous-comité afin de protéger le développement des espèces.

Article 2a

(1) Le groupe d'experts élaborera et présentera un système de critères permettant de déterminer ce qui est considéré comme une « espèce en développement ».

(2) Le sous-comité d'expansion et de développement de l'UEE est habilité, en accord avec l'Imperator et le Sénat, à adopter des ordonnances avec le consentement du haut secrétaire. Il peut notamment :

  1. Classer un monde comme un sanctuaire. Dans lequel,

    • Toutes les formes de vie autochtones ne doivent pas être touchées par une intervention humaine.

    • Toute tentative de Terraformation ou d'extraction de ressources, qu'elles soient biologiques ou minérales, donnera lieu à des poursuites pénales conformément à la section V.

  2. Détourner les ressources militaires pour maintenir le caractère sacré du monde protégé, avec le consentement et l'aide du haut commandement.

Les Sections III à V ne sont actuellement pas définies, ces dernières portent sur :

  • Section III : Terraforming Articles et Conditions
  • Section IV : Ressources pour la protection écologique
  • Section V : Révision judiciaire et poursuite pénale