Star Citizen Ile Avalon Pilot Logbook
Carnet de Vol d'un Citoyen de l'Espace

Couverture de la nuit des Elections Sénatoriales

Empire Report

Toute l'équipe d'Empire Report est au rendez-vous cette nuit du 4 mai afin de couvrir la fin des élections sénatoriales de 2946.

[Début de la transmission]

ALAN NUEVO : Bonjour et bienvenue à la couverture de la nuit des élections sur Empire Report, je suis Alan Nuevo.

BECK RUSSUM : Et je suis Beck Russum. Nous sommes rejoints par Ben Warden, un stratège politique et l'auteur de Steps for Humanity: A Study of Political Discourse.

BEN WARDEN : Merci de me recevoir. Je dois dire que ça a été une sacrée journée.

ALAN NUEVO : C'est vrai.

BECK RUSSUM : Et nous ne faisons que commencer. Nous recevons continuellement des communications de nos sources à travers l'Empire alors que les planètes continuent de comptabiliser les votes pour la course sénatoriale de 2946.

ALAN NUEVO : C'est exact, Beck. Nous venons de recevoir une mise à jour de Borea, avec 87% des votes finalisés, le titulaire de longue date et actuel Président Marshall Madrigal semble avoir obtenu un autre mandat. Ce qui ne devrait pas être une surprise. Madrigal est devenu une de ces institutions politiques au fil des ans.

BECK RUSSUM : C'est surprenant, en fait. Plus tôt cette année, des initiés politiques ont affirmé qu'il envisageait de prendre sa retraite à la fin de ce mandat.

BEN WARDEN : J'ai entendu la même chose, mais en observant Madrigal ces derniers mois, je dois dire que je suis heureux qu'il ait reconsidéré sa décision. Après la tragédie de Vega II, il est devenu le Madrigal d'autrefois. On dirait qu'il s'est réveillé. Qu'il avait trouvé un but. C'est ce qui est très intéressant quand on regarde les politiciens qui font plusieurs mandats. Au bout d'un moment, ils tombent dans une routine, où ils s'acharnent sur les machinations de la législation jusqu'à ce qu'ils doivent se remettre en campagne, puis recommencer. Certains refusent presque de s'engager à promouvoir un programme politique de peur de s'aliéner des électeurs potentiels, ce qui, si je peux être franc, conduit à la stagnation bureaucratique dont nous avons souffert pendant si longtemps.

ALAN NUEVO : Désolé de vous interrompre, Ben, mais nous venons de recevoir une mise à jour de Croshaw. Angeli vient d'annoncer ses résultats. Windel Aurelia et Yann Isher ont obtenu leur siège pour un autre mandat.

BEN WARDEN : Je pense que je sais où ça va nous mener.

ALAN NUEVO : Kyle Polo a perdu son siège face à Sean Debinavi, un universaliste de Quinton.

BEN WARDEN : Wow.

BECK RUSSUM : Bien qu'un inconnu politique en dehors d'Angeli, Debinavi a été un élément de la politique locale depuis des décennies et a mené une campagne presque parfaite. Il a surpassé Polo à presque tous les débats.

BEN WARDEN : La popularité de Polo a chuté après Vega II et Debinavi l'a maintenu sur la défensive pendant toute la campagne. Les sondages Stoddard ont indiqué que les électeurs ne l'ont jamais laissé sortir du poids de l'Initiative Polo, ce qui, à mon avis, était un peu injuste. Peu de gens s'en souviennent, mais Polo a été chargé par le témoin Cavendish de rédiger le projet de loi pour faire face à la crise croissante des dépenses au sein du gouvernement.

BECK RUSSUM : C'était quand même son idée.

BEN WARDEN : Oui, mais il essayait d'offrir une solution à un problème très réel. L'attaque Vanduul a simplement rappelé aux gens qu'il y avait des menaces à nos frontières.

ALAN NUEVO : Le thème de la campagne de Debinavi était "Fondation", où il s'est présenté sur la base d'un retour à un gouvernement solide et fiable.

BEN WARDEN : Il mettait en avant une stratégie pro-militaire et pro-sécurité très classique, qui correspondait à tous les problèmes que les gens avaient avec Polo. Les gens voulaient un changement et Debinavi représentait tout ce qu'ils n'aimaient pas chez Polo.

BECK RUSSUM : Nous avons plus de couverture de l'élection à venir pour vous, mais maintenant nous aimerions aller vers Emily Havilan qui se trouvait sur place pour la marque de fermeture d'un bureau de vote dans le centre de New York.

[Des images de citoyens faisant la queue pour voter, affichant fièrement leurs candidats préférés pour le Sénat].

EMILY HAVILAN : Merci Beck. Niché sur la 68ème rue est, dans l'ombre du Sénat lui-même, les citoyens sont venus de loin à ce bureau de vote pour exercer leur droit à aider à décider de la prochaine vague de sénateurs. Nous nous sommes entretenus avec Carol Esposito, organisatrice en chef de ce bureau, au sujet de l'affluence.

CAROL ESPOSITO : Eh bien, je prépare toujours nos bénévoles à s'attendre à une forte participation, mais à chaque élection, il semble que ce soit toujours considérablement moins que ce que nous espérions. Aujourd'hui, c'était plus. Beaucoup plus. Nous avions une file d'attente dehors une heure avant l'ouverture des bureaux de vote et nous avons été débordés toute la journée. Nous recevons toujours des votes à distance de la distribution centrale.

EMILY HAVILAN : Pensez-vous que les événements de ces derniers mois ont contribué à une augmentation de la conscience politique ?

CAROL ESPOSITO : Oh oui. Très certainement. Les gens à qui j'ai parlé aujourd'hui voulaient s'impliquer. Ils se sentaient capables de s'impliquer. C'était très excitant. Tellement excitant que j'ai failli oublier de voter moi-même.

EMILY HAVILAN : Comme vous pouvez le voir, l'excitation est palpable même après que les terminaux de vote aient été éteints et que les résultats aient été envoyés pour traitement. Carol et ses quinze bénévoles vont fermer cette station et se rendre au bureau central pour travailler toute la nuit afin d'aider à la finalisation des élections restantes, donc ils ne font que commencer. Mais, si vous leur demandez, c'est la partie la plus excitante de leur travail, sachant qu'ils aident à faire une différence ce soir dans la direction que prendra l'humanité demain. Beck.

BECK RUSSUM : Merci, Emily. Nous vous transmettrons des rapports de l'Empire tout au long de la nuit. Nous venons d'apprendre qu'un autre taux de participation aux élections est proche de la finalisation. Cette campagne a été l'une des plus marquantes et pourrait potentiellement être un moment historique dans la politique humaine. Les résultats pour Jalan à Elysium sont arrivés.

ALAN NUEVO : C'est excitant.

Suj Kossi, le premier Tevarin à se présenter au Sénat...

BEN WARDEN : Tu me tues.

BECK RUSSUM : Suj Kossi est maintenant le premier Tevarin à gagner un siège au Sénat avec Gabrielle Gracián qui arrive en deuxième position.

BEN WARDEN : C'est incroyable. Félicitations à la sénatrice élue Kossi, tout d'abord.

La candidate Gracián a publié une déclaration de concession. Ecoutons-la.

GABRIELLE GRACIÁN : Je voudrais remercier tous mes partisans, proches ou lointains, ainsi que mon personnel qui a travaillé sans relâche pour me faire avancer. Je tiens également à féliciter de tout cœur le sénateur Kossi. Bien que nous ne soyons pas d'accord, il a été un adversaire gracieux et honorable et je suis ravi qu'il me représente au Sénat.

BEN WARDEN : Je suis sûr que ce n'est pas la dernière fois que nous verrons Gabrielle. Elle a prouvé qu'elle était une candidate vraiment dynamique et je suis sûr que ce n'est qu'une question de temps avant que son nom apparaisse sur un autre bulletin de vote.

BECK RUSSUM : C'est donc officiel, le premier Tevarin a été élu au Sénat. Nous allons faire une petite pause, mais quand nous reviendrons, nous irons au quartier général de la campagne de Kossi, qui je suis sûr est absolument euphorique.

ALAN NUEVO : Absolument. Nous aurons également une interview exclusive de Callum Robb, star de la série à succès Lost Squad, qui travaille aussi bénévolement pour un candidat au Sénat. Lequel ? Nous vous le dirons après la pause. C'est Empire Report.

Notes et Références

citizen-logbook.com est entièrement dédié à Star Citizen et Squadron 42. J'ai conçu ce site dans le but de partager mon expérience en jeu sans pour autant avoir la prétention de créer une encyclopédie dédiée au jeu, ni même un site d'information à grande échelle, bien qu'avec le temps le site prend de plus en plus d'ampleur. Il faut voir ce site comme étant un "Carnet de Notes" dans lequel j'ajouterai toutes sortes d'informations. Que cela soit un article, un vaisseau, un système ou même un coup de coeur, coup de gueule, etc. Le site évoluera en fonction de mes envies. Si mes articles vous donnent envie de vous lancer dans cette grande aventure qu'est Star Citizen, inscrivez-vous et recevez un bonus de 5000 UEC à la création de votre compte via mon referral : STAR-QP2M-YLS3.

-- ile-avalon