Star Citizen Ile Avalon Pilot Logbook
Carnet de Vol d'un Citoyen de l'Espace

Aegis Nautilus, Foire aux Questions

Nouveau venu dans la grande famille des vaisseaux de Star Citizen, le Nautilus apporte avec un nouvel aspect du jeu, à savoir, le fait de pouvoir poser des mines, ou de nettoyer un champ de mines. Bien évidemment, cela ne vient pas sans une foire aux questions dans laquelle on peut apprendre que les drones NEMO du Nautilus pourront être utilisés par d'autres vaisseaux tels que le Vulcan ou le Carrack, que les mines ont une durée de vie limitée et une portée de détection assez conséquente puisqu'il est question de 5, voir 10km de portée, etc. Le mieux étant encore de lire la FaQ dont la traduction se trouve ci-dessous.

Source :

Foire aux Questions sur l'Aegis Nautilus

Quelle est la durée de vie des différents types de mines et combien de temps persistent-elles pendant la déconnexion ?
Que se passe-t-il si le navire de base est détruit ?
Les mines peuvent-elles être récupérées ultérieurement dans de tels cas ?

Une fois déployés et utilisés, les composants d'une mine commencent à se dégrader, mais leur durée de vie dépend de l'environnement et de la manière dont ils sont utilisés.
Par exemple, les plates-formes d'armes régulièrement engagées risquent de s'user et les mines de proximité vont probablement exploser avant de se dégrader.
Si elles sont vivantes mais non déclenchées, nous envisageons la durée de vie d'une mine en jours plutôt qu'en minutes. La durée de vie d'une mine n'est pas influencée par l'état du navire principal, qu'il soit détruit ou non.
Les mines déployées se souviennent du navire de déploiement d'origine, elles peuvent donc être récupérées ultérieurement.

Les baies de drones sont-elles comme celle du Nautilus universal ? Par exemple, peuvent-ils équiper des drones de réparation/ravitaillement en carburant et, de même, d'autres navires transportant des drones comme le Vulcan et Carrack peuvent-ils équiper des drones NEMO ?

Le Nautilus peut équiper et utiliser des drones des groupes Vulcan et Carrack, mais ne dispose pas du matériel nécessaire pour les réparer ou les remettre en état.
De même, les Vulcan et Carrack peuvent équiper des drones NEMO mais n'ont pas les moyens de stocker des mines, ils devraient donc les désactiver et les laisser derrière.

Quelle est la raison derrière un minier de taille quasi capitale ne disposant que de 24 mines à être utiliser dans l'immensité infinie de l'espace?

Une seule mine couvre une zone importante, de sorte qu'un grand nombre de mines ne sont pas nécessaires. Cela, combiné au fait de ne pas vouloir que les joueurs aient à gérer un grand nombre de mines et que les conséquences techniques de leur maintien explique la capacité du Nautilus.

Les mines vont-elles communiquer les données au vaisseau-mère, par exemple, vers où elles se sont déplacées de manière autonome, si elles ont été activées et ce qu'elles ont détecté (hostile ou ami) ?

Une fois déployés, les mines entrent dans un pseudo état «lecture seule» où le joueur déployant peut voir des informations limitées à leur sujet, telles que le niveau d'usure et de dégradation prévu et leur statut.

Puisque les mines pourchassent et suivent des cibles, peuvent-elles opérer dans l'atmosphère d'une planète ?

Les propulseurs de la mine fonctionnent uniquement en Zero-G. Si elles sont déployées ou se retrouvent dans l'atmosphère, elles ne pourront pas maintenir leur position.
Les mines abandonneront le suivi d'une cible si leur capacité d'interception dépasse leur capacité.

Un navire furtif (comme un Eclipse, un Raven ou un Sabre) pourrait-il contourner les mines avec une relative facilité ?
Les autres navires pourront-ils scruter leur environnement pour détecter les mines ou le Nautilus est-il le seul à pouvoir le faire ?

Tout navire peut détecter (et être détecté) par les mines lorsqu'il utilise la signature et le système radar du jeu.
Les navires furtifs seront naturellement plus difficiles à détecter, vous avez donc plus de chances de contourner les mines en toute sécurité.
Les navires équipés de radars/scanners spécialisés seront beaucoup mieux à même de détecter les mines à distance.

La soute peut-elle être utilisée pour stocker des mines supplémentaires ?
Si oui, combien peut-il stocker ?

Non, la soute sert uniquement à l'entreposage et n'est pas assez grande pour permettre l'entrée ou la sortie de mines (les mines mesurent environ 4×4×4m).

Les mines sont-elles configurées pour cibler des amis ou des ennemis ?
Si un coéquipier pose un champ de mines, sera-t-il automatiquement ciblé uniquement sur des contacts ennemis/inconnus ?

Le joueur déployant des mines peut définir le statut d'un ami ou d'un ennemi à l'aide du système de faction/d'hostilité existant.
Si le coéquipier d'un joueur est dans la même faction ou a le même niveau d'hostilité, il ne sera pas ciblé.
Cependant, les joueurs peuvent déployer des mines sans aucune de ces protections s'ils le souhaitent.

Est-ce que plus de variations de mines sont considérées ?

Il y a des projets pour plus de types de mines à l'avenir, mais aucun n'a progressé au point que nous sommes heureux de discuter de leurs détails pour le moment.

Quelle est la portée de détection des mines et des sentinelles (à quelle distance avant que les mines engagent un ennemi) ?

La plage de détection maximale est une autre statistique délicate à quantifier car elle dépend complètement des composants de la mine (Elles utilisent des éléments de navire ajustables standard) et des émissions de la cible.
Cela dit, nous nous attendons à ce que chaque mine ait au moins un rayon d'engagement compris entre 5 et 10 km.
Elles poursuivront également des objectifs assez éloignés pour permettre à des quantités relativement petites de mines de couvrir une zone relativement vaste.

Serons-nous capables de créer des motifs précis pour nos mines, tels que des sphères ou des triangles, et de laisser les mines se rendre à leurs emplacements désignés sans avoir à piloter le Nautilus selon ledit motif et à deviner quand libérer ?

La salle de contrôle de la mine permet aux opérateurs de déterminer la position des mines, mais nous ne prévoyons pas pour le moment de laisser l'utilisateur choisir parmi des schémas spécifiques post-déploiement.
Au lieu de cela, l'équipage du Nautilus doit travailler ensemble pour placer les mines selon ce qu'ils considèrent être la meilleure configuration compte tenu des capacités de déplacement du navire et de la position du tube du lanceur. Voler à une vitesse inférieure permet un déploiement beaucoup plus précis.

La pose de mines sera-t-elle considérée comme un crime ?

Comme vous vous en doutez, cela dépend. La légalité de la pose de mines dépend des lois et de la juridiction de la région, ainsi que de l'autorité (ou de l'absence de loi) de l'organisation vous chargeant de poser des mines. Vous pouvez probablement supposer que poser des mines à proximité d'une planète de l' UEE fortement habitée serait un acte très criminel. D'autre part, être chargé par un donneur de mission de l' UEE de déployer des mines autour d'un point de saut vers un système occupé par Vanduul serait probablement légal. Il existe également toutes sortes de circonstances possibles entre les deux, qui habitent différentes zones grises légales.

Les mines peuvent-elles être piratées à distance ?

Oui. Le drone NEMO s'acquitte de cette tâche car la portée des mines peut être piratée est courte.

La brochure indique que le Nautilus dispose de deux grands réservoirs de carburant quantique, mais la page de statistiques indique qu'il en a un. Qui est correct ?

La brochure est correcte - la page de statistiques sera mise à jour. En outre, la brochure ne mentionne pas spécifiquement la tourelle de missile en tant qu'élément distinct, mais la comptabilise à la place de l'une des tourelles répertoriées S3. Ces différences sont dues à des ajustements intervenus après l'impression de la brochure, plusieurs semaines avant la sortie du navire et avant certains contrôles interne.

Pourquoi les mines ont-elles une charge utile beaucoup plus réduite par rapport à leur taille ?
Une mine S7 est en corrélation avec la charge utile d'une torpille S5 bien que son déploiement et sa récupération soient plus difficiles.

Une fois toutes les composantes internes des mines prises en compte, l'espace restant est adapté à la charge utile actuelle. Si, lors d'essais ultérieurs, nous constatons que les mines ont des performances insuffisantes ou trop importantes, nous ajusterons leurs performances en conséquence.