Star Citizen Ile Avalon Pilot Logbook
Carnet de Vol d'un Citoyen de l'Espace

Série 300

Origin Jumpworks

Origin Jumpworks a dévoilé son prototype X3 lors du Terra Air and Space Show de 2889, provoquant un choc pour les observateurs de l'aérospatiale et les initiés de l'industrie : une société auparavant connue pour ses moteurs à fusion et ses navires de transport industriel cherchait à s'attaquer au marché compétitif des monoplaces avec une nouvelle esthétique audacieuse qui ne ressemblait à rien d'autre dans la galaxie. Bien qu'il ne s'agisse que d'un démonstrateur unique de technologie et de "look", l'accueil réservé au X3 a montré clairement que la société était capable de concevoir des vaisseaux monoplaces compétitifs et qu'il y avait un public pour sa nouvelle philosophie de conception : il y a de la place pour le style dans le vide. Encouragée par la réaction du public à sa nouvelle charge d'allier l'esthétique et l'utilité, Origin a commencé sa conversion en fabricant de monoplaces.

S'ensuivirent près d'une décennie de travail pour développer un vaisseau commercialisable et agrandir les installations de conception et les usines pour la production en série du vaisseau spatial final. Le programme X3 avait été dirigé par Otto et Andreas Lang, frères et prodiges de l'aérospatiale connus pour leur fusion de la forme et de la fonction. Les Lang n'avaient pas encore 35 ans lorsqu'ils furent recrutés par la Seal Corporation pour superviser le développement du collecteur de plasma avancé chez Origin. Les frères n'ont occupé ce poste que brièvement : ensemble, ils ont jeté les bases de la conception actuelle et ont élaboré leur propre version plus efficace au cours des six premiers mois. Grâce aux bénéfices générés par ce changement, ils ont été nommés en un an à la tête du programme hautement expérimental X3. La vision ultime, insistèrent-ils, était claire dès le départ : fabriquer un vaisseau spatial de luxe monoplace intégrant un design propre et moderne.

« De nombreuses créatures créent des outils, mais l'humanité se définit par une capacité plus sacrée à apprécier la beauté et à utiliser cette appréciation pour créer de l'art. »

-- Andrea Lang

C'était donc leur vocation de concevoir des vaisseaux spatiaux qui maintiendraient notre Humanité innée alors que nous atteignions des étoiles toujours plus lointaines et que nous nous développions au-delà de la capacité à maintenir une société singulière. Dans le sillage du succès du X3, chaque frère a constitué sa propre équipe : Otto, le plus jeune des deux, pour guider le vaisseau d'observation de la série 200 et Andreas pour concevoir ce que la société considérait comme son joyau : le vaisseau spatial personnel de la série 300.

Andreas a réuni son équipe de concepteurs avec des fanatiques, des idéalistes selon son propre cœur qui croyaient que le style de la série 300 porterait un idéal plus élevé. L'équipe qui en a résulté était un mélange éclectique : des spécialistes de la conception de vaisseaux standard se sont concentrés sur des domaines tels que les centrales électriques, les propulseurs et les systèmes de survie, tandis que des personnes extérieures à l'industrie ont été amenées à travailler sur l'esthétique, le confort et la sensation générale du vaisseau. Malgré tout cela, un facteur majeur du succès des 300 ne vient pas du groupe de réflexion sur le design du Rhin, mais plutôt des profondeurs du système juridique de l'Empire-Uni de la Terre.

En 2898, la haute cour a rendu un verdict dans l'affaire Pressman contre l'Empire-Uni de la Terre qui permettait aux embarcations civiles d'utiliser les mêmes normes de sécurité en matière de vitesse que celles utilisées par les navires de course depuis des années. Pressman a fait valoir qu'avec les progrès actuels de l'avionique, les anciennes règles de sécurité établies par le ministère des transports et de la navigation constituaient un fardeau injuste pour les pilotes modernes. Le tribunal a donné raison à Origin et le moment n'aurait pas pu être mieux choisi : le 300 serait le premier nouveau vaisseau spatial à tirer profit de ces nouvelles limites de sécurité de vitesse. En conséquence, en 2899, le 300 était l'un des vaisseaux les plus rapides de sa catégorie. Bien que RSI, Drake et d'autres aient rapidement suivi le mouvement et produit des vaisseaux "non capotés", Origin a été acclamé par la population en arrivant le premier.

Star Citizen Origin Série 300

Prendre son Envol

Le premier prototype Origin 300 usiné à la main (les modèles de pré-production ne comportaient pas les désignations de variantes alphabétiques proches telles que "-i" ou "-p") a pris son envol au cosmodrome de Francfort le 3 août 2897. D'un point de vue technique, le premier vol a été un énorme succès : le prototype a effectué neuf orbites terrestres sans aucun accroc. D'autres essais préliminaires ont rapidement permis de vérifier les objectifs standard du premier vol, notamment le voyage éclair Terre-Lune et le quantum initial à Io.

En six mois, le 300-1 était prêt à effectuer les premiers tests de saut dans l'espace réel. Le seul problème : un manifeste complet des matériaux indiquait que le coût final de vente au détail des métaux, alliages et composants actuels du vaisseau serait plus de quinze fois supérieur à celui d'un Aurora. Le conseil d'administration de la société, qui se contentait auparavant de laisser Lang travailler sans restrictions, est intervenu. Pendant les quatorze mois suivants, les factions de l'entreprise ont mené une bataille interne acharnée sur le modèle de production des 300, avec une chaîne de cadres qui ont démissionné au mépris de l'obstination de Lang.

Les concepteurs d'engins spatiaux et les consultants externes ont été chargés de déterminer comment transformer un prototype parfait et coûteux en un modèle de production fonctionnel sans sacrifier l'âme de la machine. Le résultat de ces retouches fut un vaisseau spatial dont le prix de vente était environ quatre fois supérieur à celui de l'Aurora contemporain.

Le 18 décembre 2899, la série 300 a été présentée pour la première fois lors d'une cérémonie de révélation spéciale à Baïkonour, ce qui a été incroyablement bien accueilli. La combinaison de ses lignes époustouflantes et de son incroyable performance a immédiatement séduit le public. La série Origin 300 est rapidement devenue le "look" des vols spatiaux populaires, un symbole de succès et un objectif pour tous ceux qui partent dans la galaxie. Alors que RSI a peut-être offert à l'humanité un chemin plus facile vers les étoiles, Origin a offert une chance collective de faire ce saut de style.

Variantes

La série 300 a été lancée en 2899 avec un seul modèle : le 300i. Andreas a insisté pour qu'Origin commence à produire des variantes à partir du modèle de la troisième année en concevant des modèles entièrement nouveaux pour remplir différentes tâches spécialisées. Origin, se souvenant des dépenses liées au premier prototype et de la bataille qui s'ensuivit pour réduire les coûts de production, a refusé l'idée. Pour toute la rhétorique du projet, amplifiée par la suite par la commercialisation initiale de la série, la société voulait emprunter un aspect important de l'Aurora de RSI : un cadre spatial modulaire conçu pour adapter facilement les variantes.

Tout comme l'Aurora, la série 300 adapterait la version initiale en une multitude de modèles d'usine différents construits au sommet de la conception standard. Au dire de tous, la décision de développer des variantes plutôt que des modèles sur mesure a donné du fil à retordre à M. Lang dans le cadre de ce projet. Au lieu de construire le modèle de 2903 comme prévu, il a constitué une équipe plus petite et distincte pour construire le modèle de course Origin 350r. Le projet 350r, qui n'était pas destiné à être vendu à grande échelle, a permis à Lang et à ses plus fervents acolytes de construire le navire de haute performance qu'il souhaitait pour le circuit de course.

Plus d'une douzaine de variantes de la série 300 ont été proposées depuis la création de la ligne, la majorité étant des modèles mineurs, uniques, annuels, sur le thème d'événements particuliers, comme l'Origin 320c "Imperator's Edition". Cependant, deux variantes de conception se sont avérées si efficaces qu'elles sont devenues partie intégrante de la série de production standard, recevant les mêmes améliorations annuelles que le navire de base.

L'Origin 315p a été lancé en 2930 en tant qu'"explorateur de poche", une tentative inhabituelle de marier les lignes du 300i avec une puissance de sortie améliorée et un nouveau système de balayage. Malgré la nature étrange de sa conception, le 315p s'est avéré être un modèle fiable, le succès étant dû en grande partie au fait que les petites équipes de prospection étaient heureuses de disposer d'un vaisseau spatial dédié qui pouvait être tout aussi performant, mais qui offrait le confort et le style souvent négligés par les autres fabricants.

La deuxième variante de longue date est le 325a, dont on pense généralement qu'il résulte d'un contrat avec la Navy. Aucune information n'a jamais été déclassifiée sur les raisons pour lesquelles l'UEEN aurait pu utiliser un modèle 300i axé sur le combat, mais une analyse approfondie des propriétés du navire suggère qu'il a en fait été conçu pas moins de dix ans avant que son modèle de 2940 ne soit révélé. Quoi qu'il en soit, le 325a adapte le concept 300i en un navire de combat spécialisé avec des améliorations de la charge utile des armes et l'ajout d'un système de ciblage spécialisé.

Origin a augmenté ses capacités de production chaque année depuis le lancement du 300, utilisant le succès de la conception pour financer d'autres vaisseaux spatiaux qui suivent la même philosophie esthétique. De la série Origin 100, au niveau de départ, en passant par les 600 vaisseaux magnifiques et fonctionnels jusqu'au luxueux vaisseau amiral 890 Jump, Origin continue d'adhérer à la croyance fondamentale d'Andreas Lang selon laquelle l'apparence et le maniement des vaisseaux spatiaux devraient parler à notre nature profonde.

Star Citizen Origin 300i

Que cela soit le 300i qui est le principal concurrent de l'Avenger Titan, ou les 315p, 325a et même 350r, les Origin 300 se démarquent tous par leur polyvalence. Vaisseau monoplace doté d'un espace cargo et d'un espace de vie, le tout avec une touche de luxe non négligeable, les 300 sont probablement se qui se fait de mieux en matière de Starter monoplace si l'on exclu l'Avenger Titan (Cf. comparatif Titan versus 300i).

Points forts :

  • Starter monoplace polyvalent
  • 4 variantes pour une seule série de vaisseaux
  • La customisation en ligne

Points faibles :

  • Le prix de certaines variantes
  • Layout par défaut qui gagne à être amélioré

Bien que je vous recommande de consulter l'article opposant les 300 aux Avenger, le 300i et le 315p sont pour moi deux excellents Starters mariant efficacement le luxe de la marque Origin à un vaisseau Starter suffisamment polyvalent pour satisfaire les joueurs qui recherchent quelque chose de mieux qu'un simple Aurora MR ou Mustang Alpha. En fait, mon principal reproche que je fais pour la série des 300 est sur le layout de base qui gagne nettement à être amélioré, soit en jeu, soit via la customisation en ligne.

Les 325a et 350r ne sont pas en reste, bien que leur prix commence à mon goût à piquer.

A $70.00 HT le 325a, il est déjà bon d'envisager de prendre un véritable chasseur ou de s'orienter vers un Avenger Titan, moins cher et proposant des propriétés similaires.

Quant au 350r, la compétition est une activité relativement onéreuse à Star Citizen qui à mon goût ne permet pas de justifier le prix des vaisseaux qui sont proposés en général, le 350r ne fait pas exception avec ses $125.00 HT. Cela fait cher le vaisseau, mais c'est le prix moyen qu'il faut envisager si l'on désire s'orienter vers la compétition. Le principal point fort du 350r réside dans le fait que c'est un vaisseau suffisamment polyvalent pour en faire un Starter, de ce fait, il est probablement le vaisseau de course le plus approprié pour quelqu'un qui désire faire un peu de compétition entre deux missions Starter.

300iPrix HTPrix TTC 
300i $60.00 65.52€ 300i
315p $65.00 70.98€ 315p
325a $70.00 76.44€ 325a
350r $125.00 136.50€ 350r
Exploration Megapack 2950 $1,700.00 1,856.40€ Pack de 9 vaisseaux LTI incluant le 315p
Star Citizen Origin 300i

La série 300 en Vidéos

Certaines des vidéos qui suivent font référence à la série Origin 300 d'avant son rework, ne soyez pas surpris si la ligne des 300 présentée dans ces vidéos n'est plus celle que l'on connait aujourd'hui. De plus, certaines vidéos font référence à Origin Jumpwork en général plus qu'aux vaisseaux de la série 300, elles ont été ajoutées à titre d'information.

Star Citizen: Origin Jumpworks - 300 Series

 

Star Citizen: IAE 2949 - Origin Jumpworks

 

Star Citizen: ATV Anniversary Special - Origin Jumpworks

 

Star Citizen: Galactic Tour Origin Ships

 

The 300 Series: The Next Generation is Now

 

Origin 300 Series: 315p explorer

 

Origin 300 Series: 325a Interdictor

 

Origin 300 Series: 350r Racing

 

Notes et Références

citizen-logbook.com est entièrement dédié à Star Citizen et Squadron 42. J'ai conçu ce site dans le but de partager mon expérience en jeu sans pour autant avoir la prétention de créer une encyclopédie dédiée au jeu, ni même un site d'information à grande échelle, bien qu'avec le temps le site prend de plus en plus d'ampleur. Il faut voir ce site comme étant un "Carnet de Notes" dans lequel j'ajouterai toutes sortes d'informations. Que cela soit un article, un vaisseau, un système ou même un coup de coeur, coup de gueule, etc. Le site évoluera en fonction de mes envies. Si mes articles vous donnent envie de vous lancer dans cette grande aventure qu'est Star Citizen, inscrivez-vous et recevez un bonus de 5000 UEC à la création de votre compte via mon referral : STAR-QP2M-YLS3.

-- ile-avalon