Star Citizen Ile Avalon Pilot Logbook
Carnet de Vol d'un Citoyen de l'Espace

Star Citizen 36ème Escadron

Le 36ème Escadron de Chasseurs est la première unité de Gladius en service actif de l'Empire-Uni de la Terre. Après une première rencontre sanglante contre les Tevarin, le 36ème a connu des actions dans tous les conflits humains au cours des trois derniers siècles.

La Chute de l'Olympus

Le 36ème a son origine dans l'une des plus embarrassantes catastrophes militaires dans l'histoire de la Terre. En 2571, le porte-vaisseaux UEES Olympus a poursuivi une bande de pirates et de rebelles qui se cachent dans le système Nul, qui n'est pas encore développé. L'effectif du transporteur a largement surpassé son adversaire, mais l'amiral du porte-vaisseaux voulait participer personnellement à la tuerie. Il a ordonné à l'Olympus de passer trop près de la cinquième planète du système, Ashana. Le porte-vaisseaux a été happé par la gravité de la planète pour y terminer sa course à la surface du globe et fut perdu avec seulement quelques survivants.

Parmi ces survivants se trouvait la patrouille aérienne de combat du transporteur : quatre intercepteurs Stiletto, le prédécesseur direct du Gladius, appartenant au complément défensif du transporteur, plus deux autres qui ont réussi un décollage précipité au moment où le navire a chuté.

Profitant rapidement de leur incroyable changement de fortune, les forces rebelles se sont ralliées à éliminer les navires et les canots de sauvetage restants. La bataille qui a suivi a été spectaculaire : les six chasseurs légers furent capables de retenir ses attaquants pendant près d'une heure, marquant un nombre stupéfiant de 37 tueries confirmées, y compris un destroyer léger, avec seulement l'énergie restante de leurs armes.

Les six chasseurs de l'UEEN ont finalement été éliminés, tout comme tous ceux qui ont échappé au crash initial, mais l'enregistreur de la boîte noire du Lt JG Jasmine Tuttle a finalement été récupérée par un pirate entreprenant et vendue à sa famille sur la Terre. Voyant l'occasion de couvrir la perte embarrassante et coûteuse de l'Olympus, la machine de propagande du haut commandement de la Navy a diffusé l'enregistrement et ont fait des martyrs des pilotes de chasse. Le résultat a été un une série de publicités patriotiques sur l'accomplissement du devoir, un holovide mélodramatique parrainé par le gouvernement (Star Heroes) mettant en scène une série d'acteurs de D-list (*) en tant que pilotes de chasse stéréotypés et la création du 36ème Escadron de Chasse en l'honneur des pilotes qui ont combattu à la dernière bataille à Nul.

(*) La "D-list" (ou parfois la "Z-list") est destinée aux personnes dont la célébrité est si obscure qu'elles ne sont généralement connues que pour leurs apparitions en tant que soi-disant célébrités dans les jeux télévisés et la télé-réalité.

Guerres Tevariennes

Le 36ème Escadron de Chasseurs a été officiellement mis en service le 1er Janvier 2579, équipé de la première série de chasseurs Gladius. Rapide et maniable mais équipé d'armes légères, le Gladius a été le premier choix de l'UEEN pour les fonctions d'interception.

Avant la création de l'unité, les unités de patrouille étaient généralement considérées comme des citoyens de seconde zone. Au détriment des unités mieux équipées, ces escadrons étaient généralement affectés à des recrues et à des pilotes de l'OCS plutôt qu'à des diplômés de l'académie et à des volontaires. La première charge de la 36ème a été de changer cette norme, en regroupant les meilleurs vétérans intercepteurs pour former les éléments de patrouille des autres escadrons.

Cette charge a changé radicalement avec le début de la deuxième guerre Tevarine en 2603. Quelques heures après la déclaration officielle des hostilités, l'escadre avait reçu des ordres pour le front. Passant rapidement à un rôle de combat actif, le 36ème se retrouva dispersée parmi quatre porte-vaisseaux d'escorte chargés de couvrir la force principale de combat de Messer. Malgré les nombreux succès remportés par les Tevarins contre les vaisseaux capitaux humain, aucun des navires de guerre sous protection des Gladius du 36ème n'a subi une seule attaque de torpilles pendant les sept années de guerre contre les Tevarins.

Face aux Vanduul

Avec des succès au combat à leur actif, l'escadron n'a jamais repris son rôle d'entraînement. Depuis l'augmentation des attaques Vanduul, le 36ème s'est retrouvé régulièrement en mission à la frontière. C'est le capitaine Jordan "Toothpick" Hamton, qui a été le premier à mettre au point la technique du "porter et sauter" à trois chasseurs pour contrer le Scythe Vanduul, plus musclée. Et c'est un pilote de remplacement du 36ème qui a été le premier à remarquer la légère irrégularité du scanner infrarouge qui a permis aux pilotes de l'UEE de cibler les premiers Scythes cachés dans des champs d'astéroïdes.

Si les puissants Hornets peuvent aujourd'hui affronter des escadrons de Scythe, ce n'était pas le cas au début du conflit. Pendant environ la première décennie des raids Vanduul, la destruction ou la neutralisation d'un Scythe a nécessité à la fois des manœuvres extrêmes et un haut degré de communication parmi les ailiers. Le premier était une spécialité de la conception du Gladius, et le second quelque chose de bien ancré chez les hommes et les femmes hautement entraînés du 36ème.

L'action la plus célèbre (connue) de l'escadron contre les Vanduul a eu lieu relativement récemment, le 3 août 2940. Une force de douze chasseurs Gladius a reçu l'ordre d'escorter de près un transport civil Hull C transportant des survivants d'une récente attaque Vanduul. Au cours de la course d'escorte prévue, le groupe s'est improbablement retrouvé à l'arrière, largement non défendu, d'une flotte de ravitaillement Vanduul. En gérant le contrôle du feu à partir du Hull C et en opérant comme une unité cohésive, la force légèrement armée du Gladius a pu rapidement éliminer neuf transports Mules pleinement remplis et leur écran d'escorte léger. L'incident, qui faisait suite à plusieurs raids dévastateurs des Vanduul, a été largement médiatisé.

L'Avenir

Des éléments du 36ème Escadron de chasse sont actuellement déployés sur le front, à bord de l'UEES Sebek. Peu d'informations sont disponibles sur leurs missions actuelles contre les Vanduul, bien que la régularité avec laquelle les pilotes du 36ème apparaissent dans les listes hebdomadaires de pertes indique que les combats sont fréquemment engagés. L'escadron a également joué un rôle essentiel dans les opérations de lutte contre la piraterie, dont un certain nombre sont mieux connues. (Une photo souvent reproduite montre le nez d'un Gladius arborant l'écusson du 36ème et deux douzaines de silhouettes de Drake Cutlass Black).

Malgré la campagne militaire très médiatisée "Battle Ready" visant à revitaliser les anciennes cellules spatiales, les observateurs sont unanimes à penser qu'il reste moins d'une décennie de service actif au vaisseau. Le dernier "pack de service" de Gladius a été publié il y a huit mois, améliorant les systèmes d'armes et les surfaces de contrôle, et aucune autre mise à niveau n'a été engagée. Le Gladius étant de plus en plus souvent affecté à des escadres de réserve, des unités de garde et des escadrons de défense intérieure, l'époque où ces chasseurs légers acrobatiques servaient de pointe d'épée touche à sa fin.

Des rumeurs de haut niveau laissent entendre que la 36ème pourrait être l'une des premières unités d'élite à passer au chasseur lourd F8A Lightning. C'est une perspective qui ne réjouit pas vraiment les pilotes de l'escadron, après avoir prouvé pendant des générations que l'on peut accomplir beaucoup de choses avec la simplicité d'un chasseur léger, peu sont désireux d'adopter l'équipement militaire le plus complexe de l'histoire de l'humanité.

Notes et Références

  • Portfolio: 36th Fighter Squadron, Jump Point N°02.09

citizen-logbook.com est entièrement dédié à Star Citizen et Squadron 42. J'ai conçu ce site dans le but de partager mon expérience en jeu sans pour autant avoir la prétention de créer une encyclopédie dédiée au jeu, ni même un site d'information à grande échelle, bien qu'avec le temps le site prend de plus en plus d'ampleur. Il faut voir ce site comme étant un "Carnet de Notes" dans lequel j'ajouterai toutes sortes d'informations. Que cela soit un article, un vaisseau, un système ou même un coup de coeur, coup de gueule, etc. Le site évoluera en fonction de mes envies. Si mes articles vous donnent envie de vous lancer dans cette grande aventure qu'est Star Citizen, inscrivez-vous et recevez un bonus de 5000 UEC à la création de votre compte via mon referral : STAR-QP2M-YLS3.

-- ile-avalon