Star Citizen Ile Avalon Pilot Logbook
Carnet de Vol d'un Citoyen de l'Espace

Gunship RSI Perseus

Un Héritage du Passé

En 2946, l'amiral Ernst Bishop a dirigé les forces navales de l'UEE dans l'opération Mandrake, réussissant à faire sortir les Vanduul du système Oberon et à assurer une victoire tactique clé pour l'Empire. Parmi les nombreux héros méconnus de l'opération figurait l'équipage de l'UEES Achilles, un vieux navire de guerre Perseus de RSI, vestige d'une époque révolue.

Bien qu'il ait été endommagé au point d'être irréparable, l'Achilles a réussi à abattre deux destroyers Vanduul. Cet exploit impressionnant a contribué à faire basculer la bataille en faveur de l'Empire et n'est pas passé inaperçu aux yeux de l'amiral Bishop, qui a personnellement fait pression sur RSI pour qu'elle reprenne la production du modèle Perseus afin de l'utiliser contre les Vanduul.

Aujourd'hui, RSI est fier de présenter le modèle civil de la canonnière Perseus. Capable d'engager avec succès un large spectre de classes de navires, la simple présence d'un Perseus est suffisante pour faire réfléchir vos ennemis les plus agressifs à deux fois avant de s'engager... tout comme son homonyme d'époque.

Star Citizen RSI Perseus versus Hammerhead

Modèle d'intimidation

Les premiers vaisseaux de combat Perseus ont été construits pour intimider. Construits à la fin des années 2520, ces prédateurs colossaux traquaient la ligne Perry, ce qui en faisait un élément régulier de l'ère de tension entre l'humanité et les Xi'an. Leur présence inquiétante a permis à ceux qui cherchaient à semer le trouble de se comporter au mieux, tandis que leurs canons massifs ont effacé ceux qui n'ont pas tenu compte de l'avertissement. Tout ce qui concernait la forme physique des Perseus était conçu pour inspirer la crainte et l'admiration. Cela a été tristement démontré par "l'incident de Red Ridge", lorsqu'une violente insurrection locale sur Cestulus a été réprimée sans coup de feu grâce à l'arrivée de l'UPES Bunjil, l'un des premiers navires de combat Perseus de l'UPEN.

Lors du retour du Perseus et de sa mise au point pour le marché civil, il était primordial de conserver la silhouette de requin, les angles emblématiques et le bord dur, c'est pourquoi des améliorations ont été recherchées sous le capot.

Puissance de feu

RSI a mis fin à son programme Perseus, qui se dégradait, dans les années 2860, en raison de l'intérêt naval qui n'était plus là. Mais grâce à l'audacieuse performance de l'UEES Achilles dans le système Oberon, le Perseus a retrouvé tout son potentiel en tant que navire de combat tactique des temps modernes.

Tourelles manuelles

Au cours des premières périodes de service, le rôle principal du Perseus était de dissuader les combattants. L'équipage de l'UPES Arash, plus connu sous le nom de "Soothsayers" (Les "Devins"), portait des insignes avec un spectre sans visage, encapuchonné, serrant une boule de cristal. Le sinistre slogan "Jamais un coup de feu, jamais une bataille perdue" était écrit en dessous. Bien que la justesse de ce slogan, devenu iconique, ait été contestée par les historiens, il n'en reste pas moins que les navires de guerre Perseus qui patrouillaient le long de ligne Perry étaient déployés pour minimiser l'engagement actif plutôt que de le provoquer.

Bien que des résolutions pacifiques soient préférables, les canons colossaux du Perseus sont certainement capables de faire plus que simplement susciter la peur dans le coeur des intrus potentiels. Autrefois appelés "tueurs de sous capitaux", les quatre canons massifs de taille 7 attachés à des tourelles à commande manuelle sont un véritable casse-tête pour les gros navires. Avec l'expansion marginale et la guerre Vanduul en cours, qui a entraîné un relâchement de la sécurité aux points de saut très fréquentés, il n'y a jamais eu de meilleur moment pour les milices et les forces de l'ordre localisées pour augmenter leur puissance de feu. Le Perseus le fait à profusion.

Torpilles et Tourelles télécommandées

Qu'ils soient en patrouille, en train de tenir un blocus ou de lancer un assaut actif, les systèmes de défense à bord du Perseus, inspirés des modèles historiques, remontent à l'époque où les navires humains ne pouvaient pas compter sur les boucliers pour rester en un seul morceau. Des canons Gatling balistiques jumeaux peuvent être entièrement automatisés ou commandés à distance pour tenir à distance les missiles en approche, tandis qu'une baie de lancement d'inspiration militaire peut contenir jusqu'à 20 torpilles de taille 5 pour faire de la vie un enfer pour les chasseurs en essaim ou les canonnières ennemies.

Star Citizen RSI Perseus Vue Externe

Spécifications & Amélioration interne

Le plus grand changement apporté lors de la conversion du Perseus à un usage civil a été une révision complète du pont inférieur pour accueillir des charges utiles plus variées et même de petits véhicules. Chez RSI, nous savons que vos aventures et vos opérations peuvent vous emmener dans des directions inattendues et que les pilotes modernes ont tendance à privilégier la polyvalence et la facilité d'utilisation avant tout. L'immense soute du Perseus vous permet d'être couvert, sur la planète et au-delà.

  • Dimensions :
    (longueur) 100m,
    (largeur) 50m,
    (hauteur) 21m

  • Equipage : 6

  • Vitesse SCM maximale : 92m/s

  • Cargo : 50 SCU

  • Armement offensif & défensif :

    • 2 Tourelles habitées équipées de deux canons balistiques de Taille 7
    • 2 Tourelles automatisée équipées de deux Gatlings balistiques de Taille 3
    • 2 tubes lance-torpille équipés de 10 torpilles de Taille 5 chacun.
  • Aménagement & Equipement interne :

    • 1 support de vie complet (Large)
    • 2 supports de bouclier (Large)
    • 2 supports de génératrice (Large)
    • 1 support de module de saut (Large)
    • 1 support de module de saut Quantum (Large)
    • 2 moteurs principaux
    • 2 moteurs VTOL
    • 12 moteurs de manoeuvre
    • 1 rampe de docking
    • Baie de lance-torpille
      Une aire de lancement de style militaire fournit une plate-forme de munitions lourdes qui a fait ses preuves pour garder les agresseurs sur le qui-vive tout en assurant la sécurité de votre équipage.

    • Baie de Cargo
      La spacieuse soute de 50 SCU offre suffisamment de place pour toutes sortes de marchandises ou pour un véhicule terrestre de la taille d'un Rover.

    • Salle de Mess
      Une cuisine de style militaire permettant à votre équipage de rester bien nourri et motivé, et peut servir d'espace commun pour le repos et les loisirs.

    • Quartiers du Capitaine
      L'habitation privée du commandant constitue le sanctuaire ultime pour les longs voyages à la dérive.

    • Quartiers de l'Equipage
      Un hébergement confortable pour cinq membres d'équipage vous permet d'effectuer de longues missions sans sourciller.

Star Citizen RSI Perseus Vue Interne

Questions & Réponses

Traduction du Q&A de décembre 2020 sur le Perseus.

Les canons de taille 7 utilisent-ils des munitions sur mesure et quelle quantité de munitions la canonnière peut-elle transporter ? L'image de la brochure implique des chargeurs de munitions "balistiques" sous la tourelle : peut-on personnaliser les munitions pour qu'elles soient soit hautement explosives, soit pénétrantes pour le blindage, comme les chars de combat IRL peuvent choisir de le faire pendant la bataille ? Les canons de taille 7 seront-ils interchangeables, ou sont-ils verrouillés comme sur l'Arès ?

Il est actuellement prévu que les armes des tourelles principales du Perseus soient des S7 balistiques sur mesure, avec des types de munitions personnalisables pour offrir une certaine flexibilité.

A quand en est ce navire ? Où en est-on actuellement dans la réalisation de ce vaisseau ?

Le Perseus en est au stade du concept et n'est pas encore en production dans le pipeline des véhicules.

Quel est son blindage ?

Il est lourdement blindé pour sa taille et conçu pour résister aux attaques des autres navires, mais il n'est pas aussi solide qu'un navire capital.

À quoi servent ces "pylônes" de chaque côté du navire (juste à côté du collier d'amarrage) ?

Pour l'instant, ils sont décoratifs. C'était la règle du cool à l'époque et en accord avec l'ambiance agressive du navire. Nous les regarderons peut-être plus tard et les modifierons pour qu'ils ressemblent davantage à des barres tampons ou à une technologie de capteurs supplémentaires.

Quel est le plus grand navire contre lequel les canons de taille 7 seront efficaces ? Par exemple, quelle sera leur efficacité contre des plus gros navires comme le Polaris, le 890, l'Idris ou le Javelin s'ils touchent ?

On s'attend à ce qu'ils soient efficaces contre tous les navires de grande taille. S'ils ciblent des zones critiques sur des navires de capitaux, ils devraient être aussi efficaces que les armes du Crusader Ares de taille 7.

Dispose-t-il d'une armurerie ou de supports d'armes, d'installations médicales et d'installations pour le transport de troupes ? Sinon, à quoi sert un navire de patrouille capable de transporter un Rover ?

Dans la tradition, le navire n'a pas été conçu pour transporter un Rover, c'est plutôt un heureux hasard qu'il puisse le faire et c'est une bonne représentation du volume de la cargaison générale. Il n'a pas de capacité d'armement ou de transport de troupes car ce n'est pas son rôle. Son rôle typique est la défense de la flotte, il dépend donc des autres navires de la flotte pour ses besoins médicaux.

Le monte-charge est-il la seule entrée d'un Perseus posé à terre, ou y a-t-il une entrée réservée au personnel ?

Il y a une entrée réservée au personnel située au fond du navire, à l'arrière, derrière l'élévateur de fret.

Pourquoi l'extérieur semble-t-il avoir deux "portes" alors qu'il n'y a qu'un seul sas ? Est-il censé n'avoir qu'un seul sas (et c'était juste pour la symétrie), ou l'autre côté a-t-il une fonction ?

Il n'y a pas de fonction et a été fait purement pour la symétrie.

Pourquoi la vitesse SCM pour un navire de 100m est-elle fixée à 92m/s ?

La vitesse SCM est largement conforme à celle des autres navires de sa taille, de sa classe et de son poids, en particulier en raison de sa nature fortement blindée. Cependant, comme toujours, la vitesse sera réexaminée à mesure que le navire progresse dans le pipeline.

Aura-t-il des armes contrôlées par le pilote ? Les deux grandes tourelles habitées pourront-elles être reliées au pilote par des lames d'ordinateur si l'équipage tombe malade ?

Le pilote aura accès aux torpilles, et certains autres postes de pont pourront contrôler les armes. Comme les autres navires à tourelles pilotées, ils sont conçus pour être pilotés par l'homme. Cependant, en guise de solution de repli, ils pourront être équipés d'un équipage de PNJ ou d'une lame informatique.

Les gens spéculent que ce navire sera capable d'éperonner les navires ennemis, comme le montre l'une des images du concept-art. Est-ce là le plan ? L'avant sera-t-il équipé d'un blindage résistant ?

L'image conceptuelle montre le Perseus se déplaçant à travers l'épave d'un Hammerhead après l'avoir détruit, et non pas en train de l'éperonner. Comme d'autres navires, il en est capable, mais il n'est ni recommandé ni conçu pour cela.

D'après la page de l'IAE du Perseus, on peut lire "Presque identique à l'original militaire historique, faites connaissance avec le nouveau Perseus." Qu'est-ce qui rend ce Perseus différent de l'original militaire, et les joueurs pourront-ils acquérir l'original militaire dans le jeu à l'avenir ?

En ce qui concerne l'"original militaire" mentionné dans la brochure/lore, nous ne verrons jamais les originaux, car ils sont TRÈS anciens, antérieurs aux guerres contre les Tevarins et à la guerre froide des Xi'an. La légende fait allusion à une version militaire moderne, sur laquelle le modèle en jeu est basé, mais c'est à peu près la même chose que le Hornet, l'Idris, ou tout autre navire disponible pour les joueurs et également utilisé par les militaires de l'UEE. L'implication est que le modèle civil disponible pour les joueurs est une version légèrement améliorée de son homologue militaire théorique ('parce que, vous savez, les lois).

Quelles sont les faiblesses attendues du Perseus par rapport à un navire tel que le Hammerhead ? Plus précisément, les angles morts, la vitesse, le blindage, etc. Et, les tourelles habitées peuvent-elles tourner assez vite pour suivre facilement des cibles rapides comme les dogfighters, les chasseurs moyens, etc. ou tournent-elles lentement ?

La grande faiblesse de ce navire est un essaim de chasseurs, donc exactement ce que le Hammerhead est conçu pour combattre. Il peut avoir deux tourelles de taille 7, mais elles ne sont pas suffisantes pour se défendre contre un groupe déterminé car elles ne tournent pas assez vite pour attraper autre chose que des cibles plus grandes.

Dans la brochure, il est indiqué que "les doubles Gatling balistiques peuvent être entièrement automatisés ou commandés à distance pour tenir à distance les missiles en approche ". Faudra-t-il des lames d'IA pour les automatiser, ou l'automatisation fait-elle partie de la conception du navire comme cette ligne du texte semble l'impliquer ?

Ces tourelles seront équipées de lames, donc peuvent être automatisées par défaut. De plus, elles seront contrôlables à distance depuis la passerelle si un joueur souhaite les contrôler manuellement.

Perseus, avis et synthèse

Avec son allure de bébé croiseur interstellaire tout droit sorti de Star Wars, le Perseus a de quoi faire parler de lui. Rien que les deux imposantes tourelles du vaisseau inspirent le respect et la crainte, mais qu'en est-il vraiment ?

Si l'aspect offensif du vaisseau semble évident, on ne peut pas en dire autant de sa capacité défensive, et pour un vaisseau supposé tenir un blocus il semble évident qu'il mise essentiellement sur la crainte qu'il inspire plus que sur sa réelle capacité à tenir son rôle.

Le principal défaut du Perseus est dans son armement défensif, pour un vaisseau de cette taille et relativement lent de surcroit (92m/s), deux tourelles autonomes ne seront pas de trop pour parer aux attaques des chasseurs et missiles ennemies.

Si ce n'est que lorsqu'on y regarde de plus près, forcé de constater que l'une de ces tourelles est des plus mal placée. Logée à l'arrière du vaisseau entre les moteurs, la tourelle ne peut couvrir que l'arrière du vaisseau alors que la seconde offre une protection sur la partie supérieure du vaisseau, mais qu'en est-il de la zone ventrale ?

Le vaisseau offre son ventre à tous chasseurs qui saura se positionner hors du champ de tir des tourelles autoguidées. D'autant que c'est là que se trouve la porte d'accès de l'espace cargo qui est déjà un point faible en soi, mais aussi la baie des torpilles où quelques tirs bien placés auront vite fait de causer une réaction en chaîne.

Le Perseus est probablement un vaisseau qui saura faire la différence dans un combat du fait de son armement de taille 7 et de ses torpilles de Taille 5, mais comme le confirme le Q&R il est loin d'être autonome et gagnera à avoir une escorte d'un ou deux chasseurs, ou à travailler en étroite collaboration avec un Hammerhead s'il ne veut pas être une proie facile pour quelques chasseurs.

La présence du cargo était-elle nécessaire ?

J'aime quand dans la description du Perseus il est dit que "chez RSI, nous savons que vos aventures et vos opérations peuvent vous emmener dans des directions inattendues et que les pilotes modernes ont tendance à privilégier la polyvalence et la facilité d'utilisation avant tout". Cette petite phrase résume à elle seule la présence des 50 SCU de Cargo qui sont plus un argument de vente qu'autre chose afin d'attirer le bailleur de fond qui recherche systématiquement un espace cargo dans un vaisseau dont ce n'est pas le rôle.

Les 50 SCU sur un tel vaisseau auront pour principal intérêt de stocker les munitions et le ravitaillement du vaisseau. Y placer un Rover n'est guère utile et s'avère plus symbolique du fait que l'espace cargo a le volume qui le permet, mais ce n'est nullement son rôle et je me vois difficilement utiliser un Perseus pour aller larguer un Rover sur une planète.

En soit, tant qu'à y placer quelque chose de vraiment utile, j'aurai préféré un espace cargo plus réduit dédié au ravitaillement du vaisseau et trouver ici une baie de largage d'un snub-ship pour palier au manque de protection ventrale du vaisseau, ou une petite armurerie pour permettre à l'équipage d'y loger un équipement de combat en cas d'abordage, voir même une baie médicale pour les premiers soins en cas de blessure à bord lors d'un combat, mais sur ce point, CIG semble considérer qu'un vaisseau d'une tel taille n'a nullement besoin d'un tel équipement (C'est pourtant le minimum vital de tout vaisseau de guerre moderne).

Pas rapide

Bien évidemment on est en présence d'un vaisseau de taille large et on ne peut pas s'attendre à ce qu'il file à la vitesse d'un chasseur, mais quand on voit qu'un Hammerhead avoisine les 105m/s de vitesse SCM on peut trouver décevant que le Perseus n'aille pas à plus de 92m/s.

Taille du vaisseau

Le Perseus ne fait que 100m de long. Avant même qu'il ne soit officiellement proposé à la vente, la taille du vaisseau a longuement fait parler d'elle. La taille des tourelles était une quasi-évidence, mais de là les spéculateurs ont vite imaginez un vaisseau avoisinant les 115m et plus. Finalement, le Perseus est plus petit qu'un Hammerhead et ne mesure que 100m de long, une taille qui risque d'en décevoir quelques-uns qui l'imaginaient plus grand...

Full Balistique

Le Q&R confirme que le Perseus sera équipé en armement full balistique et que les armes de taille 7 seront dédiées au vaisseau et probablement non modifiable en dehors des munitions. La présence du cargo n'est donc pas de trop quand on pense qu'il faudra emporter suffisamment de munition pour éviter au vaisseau de fréquents retours au port pour ravitailler. Reste à espérer que le réapprovisionnement pourra se faire directement à bord du vaisseau et ne nécessitera pas un vaisseau de support comme un Vulcan.

Une alternative commerciale au Hammerhead

C'est là à mon goût un point fort du Perseus, il offre une alternative au Hammerhead pour quelqu'un désirant un gunship de bonne taille. Le Hammerhead étant plus orienté vers la protection contre du chasseur, il semblait des plus appropriés de voir arriver un nouveau vaisseau de taille similaire mais orienté vers la chasse aux vaisseaux de taille moyenne et large. Sans compter que les deux vaisseaux sont complémentaires, le Hammerhead pourra offrir une bonne protection au Perseus qui pourra alors concentrer ses tirs sur les vaisseaux lourds ennemies.

Points forts

  • Bonne puissance de feu
  • Tueur de vaisseaux de taille moyenne à large
  • 50 SCU de Cargo (pour ceux qui y voient un intérêt)
  • Une alternative au Hammerhead
  • Devrait être redoutable en duo avec un Hammerhead
  • Lame par défaut sur les tourelles de défense

Points faibles

  • Relativement lent comparé au Hammerhead
  • Zone ventrale du vaisseau exposée aux chasseurs
  • Une des deux tourelles de défense est mal placée
  • Requière une escorte
  • Plus petit qu'il n'y parait réellement
  • Absence d'armurie et/ou de baie médicale
Coup de coeur

Bien qu'en tant normal je sois plus orienté vers les vaisseaux utilitaires et non de combat, et cela malgré les reproches fait au vaisseau, le Perseus fait partie de ces coups de coeur irraisonnés que je ne m'explique pas vraiment...

J'aime son allure agressive en pointe, le fait qu'il ne requière qu'un équipage relativement réduit (6 étant ma "limite acceptable" pour les vaisseaux multicrew) et son rôle de gunship tueur de vaisseaux de taille moyenne à large.

En temps normal je ne recherche pas du tout ce genre de vaisseau, mais il se pourrait qu'à terme le Perseus fasse exception.

Perseus en Vidéos

Le Perseus n'en est encore qu'à la phase conceptuelle, la seule vidéo connue à ce jour n'est autre que l'Inside Star Citizen de décembre 2020 qui nous présente très brièvement le vaisseau.

Inside Star Citizen: Enter Perseus | Fall 2020

 

Notes et Références

citizen-logbook.com est entièrement dédié à Star Citizen et Squadron 42. J'ai conçu ce site dans le but de partager mon expérience en jeu sans pour autant avoir la prétention de créer une encyclopédie dédiée au jeu, ni même un site d'information à grande échelle, bien qu'avec le temps le site prend de plus en plus d'ampleur. Il faut voir ce site comme étant un "Carnet de Notes" dans lequel j'ajouterai toutes sortes d'informations. Que cela soit un article, un vaisseau, un système ou même un coup de coeur, coup de gueule, etc. Le site évoluera en fonction de mes envies. Si mes articles vous donnent envie de vous lancer dans cette grande aventure qu'est Star Citizen, inscrivez-vous et recevez un bonus de 5000 UEC à la création de votre compte via mon referral : STAR-QP2M-YLS3.

-- ile-avalon