Star Citizen Ile Avalon Pilot Logbook
Carnet de Vol d'un Citoyen de l'Espace

Système Gurzil

Guide galactique

Gurzil est un système relativement jeune qui présente un disque de gaz et de planétésimaux protoplanétaires qui se sont formés par accrétion. Alors que le manque de planètes de taille normale rend la colonisation difficile, la nature actuelle des abondantes ressources du système naissant est idéale pour l'exploitation minière.

Taille Planètes Stations Landing Zone
4 AU [1] 0 0 0
Affiliation Lunes Astéroïdes Points de Saut
UEE 0 1 4

Système Gurzil

Etoile Unique

Petit système de l'UEE en orbite autour d'une Etoile Unique, 1 Champ ou Ceinture d'Astéroïdes et 4 Points de Saut.

Affiliation : UEE

Indice de Danger : 3 (A Risque)  [Z]

Champs d'Astéroïdes :

  • Gurzil Belt Alpha
Points de Saut :

  • Système Gurzil vers le Système Oya (Petit)
  • Système Gurzil vers le Système Rihlah (Moyen)
  • Système Gurzil vers le Système Horus (Moyen)
  • Système Gurzil vers le Système Hadrian (Large)
Star Citizen Système Gurzil

Comment notre système solaire s'est-il formé ? Comment une planète est-elle née ? Des questions comme celle-ci étaient autrefois un fléau pour les penseurs et les scientifiques. Même lorsque l'humanité a fait ses premiers pas vers les étoiles à la fin du XXIe siècle, l'étude des premiers jours de notre système était surtout théorique ou séparée par des milliers d'années-lumière. Il a fallu attendre le 26e siècle et des dizaines de systèmes explorés pour en trouver un aux premiers stades de son développement, un système où l'on pouvait étudier le phénomène de près et mieux comprendre les réponses aux questions posées depuis l'Antiquité.

Malheureusement, la peur et la paranoïa de l'époque ont restreint l'accès des scientifiques à ce système et l'ont maintenu dans un brouillard de guerre pendant près de trois cents ans.

La Mer Noire

Le milieu du 26ème siècle a été une période compliquée dans l'évolution de l'humanité vers les étoiles. Les progrès technologiques ont rendu les scanners de points de saut considérablement plus abordables pour le public, permettant à de plus en plus de civils de rivaliser avec les éclaireurs "professionnels". Cette période d'expansion rapide s'est arrêtée net lorsque Gaia Planet Services a commencé à terraformer une planète dans ce qui allait être connu sous le nom de système Pallas sans réaliser que la planète était déjà habitée par une autre espèce. Les cinquante-sept jours suivants ont donné à l'humanité une introduction sobre à l'Empire Xi'an alors qu'elle négociait la libération des terraformeurs.

Pendant les premières années qui ont suivi l'incident de Pallas, seuls deux systèmes connus étaient connectés à l'espace Xi'an. En 2531, Teesa Morrison a découvert le point de saut Baker-Hadur. Bien qu'elle ait nié l'héritage durable inhérent à la découverte d'un nouveau système, elle a connu une brève période de célébrité après que ses images de vol aient été transmises aux NewsOrgs. Dans ces images, ses cris d'exultation après avoir réussi le saut se sont transformés en cris de peur lorsqu'elle s'est retrouvée face à une flotte de navires militaires Xi'an de l'autre côté.

La perspective de la chasse aux points de saut s'était considérablement compliquée. En réponse, l'UPE a créé l'Agence gouvernementale de cartographie (GCA) pour consolider ses efforts de recherche de points de saut et de cartographie des nouveaux systèmes. Ils ont également mis en place une série de politiques intensives pour s'assurer que chaque NavJumper militaire soit formé aux protocoles et procédures diplomatiques afin d'éviter tout conflit potentiel.

Dahunsil Kosoko n'a pas été découragé par le danger. Après avoir passé huit mois à se remettre d'un accident de vaisseau qui lui a pris une de ses jambes, Kosoko a quitté la station médicale de Prime, a pris quelques Toreador's pour le déjeuner et s'est acheté un nouveau vaisseau.

Après avoir récupéré des provisions, il s'est dirigé vers le système Hadrien (alors appelé Nivelin) dans le but de "scanner son chemin à travers le Verse". Il n'a pas pu aller aussi loin. Après seulement trois semaines de scanners intensifs en 2539, il a découvert un point de saut menant au système Gurzil. En arrivant de l'autre côté du saut, Kosoko s'attendait à trouver une flotte Xi'an en attente, mais il a découvert quelque chose de beaucoup plus impressionnant : un disque protoplanétaire de gaz et de minéraux tourbillonnant autour d'une étoile de type K de la séquence principale.

Ce système est sans doute la découverte scientifique du siècle, offrant à la communauté des chercheurs un accès sans précédent à la fondation d'un système. Kosoko a déposé ses documents de découverte pour nommer le système Odara, du nom de sa tante, mais malheureusement, l'UPE a dû intervenir. En 2542, alors que les inspecteurs de la GCA étaient encore en train d'évaluer le système, un navire éclaireur Xi'an est apparu dans le système via un autre point de saut (inconnu auparavant).

Le Xi'an s'est avéré être un autre explorateur, peut-être leur version de Teesa Morrison, donc bien que le système Odara ne faisait pas déjà partie de l'Empire de Xi'an, il était connecté à celui-ci. Plus précisément, il était connecté au système Rihlah, qui abrite le monde militaire Shorvu. L'UPE a rapidement retiré ses géomètres et a déclaré le système interdit aux civils.

Le système fut rapidement rebaptisé d'Odara à la convention militaire standard adoptée par tous les systèmes qui constituaient la ligne Perry : les dieux de la guerre. Nommé d'après l'ancienne divinité berbère Gurzil, le disque tentaculaire de matière planétaire en fusion rendit le système impossible à surveiller efficacement, donnant naissance à son nom secondaire et encore plus inquiétant : la Mer Noire.

Au cours des deux siècles suivants, Gurzil sera le lieu de nombreuses opérations militaires et de dizaines de victimes. Bien que la cause officielle des décès ait toujours été attribuée à des collisions résultant de la mauvaise visibilité, les rumeurs circulaient selon lesquelles les équipes d'assassins militaires Xi'an et les poches de réfugiés Tevarins cachés dans les ceintures d'astéroïdes étaient en fait responsables.

Après la Chute

Au lendemain du régime Messer, la ligne Perry a subi un changement fondamental. L'Imperator Toi a tenté d'honorer les promesses énoncées dans le traité Akari/Kray et de démanteler la ligne Perry, en divisant les systèmes entre les humains et les Xi'an. Bien qu'il n'ait pas de planètes, Gurzil a été fortement convoité par les membres de l'UEE, tant pour sa pertinence scientifique que pour ses vastes ressources.

Une fois le système acquis par l'UEE, un débat fascinant a éclaté au Sénat. Avec l'adoption de la Fair Chance Act en 2795, garantissant la protection des espèces en développement, les défenseurs de la communauté scientifique et les lobbyistes des consortiums miniers se sont trouvés en désaccord sur ce qu'il fallait faire exactement avec Gurzil.

Alors que les compagnies minières soutenaient l'étude scientifique du système, les scientifiques ont affirmé que Gurzil devait être placé sous la protection de Fair Chance Act, en affirmant que sa composition et son étoile possédaient tous les éléments pour se développer en un système avec des planètes habitables et donc, la vie. Ils pensaient que tenter de récolter les minéraux du système interférerait irrévocablement avec le développement du système et mettrait donc en danger la possibilité d'un développement naturel de la vie. Leurs homologues, cependant, ont fait valoir qu'ils parlaient d'une chronologie de millions, voire de centaines de millions d'années.

L'Etat Moderne

Le débat sur Gurzil s'est poursuivi sous une forme ou une autre depuis lors. Bien que l'UEE ait sévèrement restreint l'exploitation minière dans la bande verte du système, elle ne l'a pas officiellement placée sous la protection de la Fair Chance Act.

Quelle que soit son utilisation, le système Gurzil offre aux voyageurs un aperçu unique de la naissance d'un système solaire. En voyageant à travers le système, vous ne manquerez pas de stations scientifiques et de recherche, essayant de percer les secrets de l'univers, ainsi que d'opérations minières au-delà de la ligne de gel. Il est conseillé aux visiteurs d'essayer l'une des nombreuses visites scientifiques qui se déroulent dans le système.

Avertissement de voyage

En raison du disque protoplanétaire, la visibilité à Gurzil est toujours un danger constant. Faites preuve de prudence lorsque vous voyagez dans le système et soyez attentifs à tous les dangers (naturels et sensitifs).

Entendu dans le vent

C'est alors que j'ai su que j'étais destiné à voler. Avoir survécu à une chose aussi horrible et savoir quand je pourrais y retourner est la seule pensée qui m'a permis de traverser les moments les plus difficiles...
Je ne sais pas.
C'est bizarre, non ?

Dahunsil Kosoko, 2590

Vous entrez, je dis qu'il y a une chance sur deux de sortir à nouveau. C'est le pari avec la Mer Noire. Ça aurait même pu faire tuer beaucoup de gens, d'y entrer avec cette peur. Pas moi. Je vais prendre un partage égal.

Lt. Demian Ward, UEEN (Ret), Hunter Killer: My Life on the Xi'an Front.

Star Citizen: Loremaker's Guide to the Galaxy - Gurzil System

 

Points de Saut
Système Oya
  • Guides Galactiques
Système Horus
  • Guides Galactiques

Notes et Références

[1] Unité Astronomique, correspond à la distance entre la Terre et le Soleil, soit environ 150 millions de kilomètres (1 AU = 1,496e+8 km). - wiki
[Z] L'Indice de Danger d'un système défini le niveau de dangerosité du système et l'assurance requise pour couvrir votre vaisseau en cas de perte. Plus ce niveau est élevé, plus il y aura de risque d'y faire une mauvaise rencontre et cela se répercute sur l'assurance qu'il vous faudra attribuer à votre vaisseau pour voyager dans le système. Actuellement, CIG n'a pas défini les niveaux de danger des différents systèmes de Star Citizen, cet indice est donc attribué arbitrairement en suivant les règles suivantes : Les systèmes sous juridiction de l'UEE et les système Alien qui sont ouvert à l'UEE ont un indice de 1 à 3 suivant le Lore du système. Un système sous juridiction Alien fermé à l'UEE a un indice de 4 ou 5 suivant le Lore afin de refléter le fait qu'un citoyen de l'UEE n'a rien à y faire et que les assurances ne devraient pas vous prendre en charge en cas de perte du vaisseau. Les systèmes sous Fair Chance Act ont un indice de 3 afin de refléter le fait qu'ils sont sous protection de l'UEE mais fermé aux citoyens lambda. Les systèmes dits non-réclamé sous généralement sans juridiction et sous influence pirate, de ce fait leur indice sera de 4 ou 5 suivant le Lore. Enfin, les systèmes en guerre et Vanduul on eux aussi un indice de 4 ou 5.

citizen-logbook.com est entièrement dédié à Star Citizen et Squadron 42. J'ai conçu ce site dans le but de partager mon expérience en jeu sans pour autant avoir la prétention de créer une encyclopédie dédiée au jeu, ni même un site d'information à grande échelle, bien qu'avec le temps le site prend de plus en plus d'ampleur. Il faut voir ce site comme étant un "Carnet de Notes" dans lequel j'ajouterai toutes sortes d'informations. Que cela soit un article, un vaisseau, un système ou même un coup de coeur, coup de gueule, etc. Le site évoluera en fonction de mes envies. Si mes articles vous donnent envie de vous lancer dans cette grande aventure qu'est Star Citizen, inscrivez-vous et recevez un bonus de 5000 UEC à la création de votre compte via mon referral : STAR-QP2M-YLS3.

-- ile-avalon