Star Citizen Ile Avalon Pilot Logbook
Carnet de Vol d'un Citoyen de l'Espace

Système Banshee

Guide galactique

Découvert en l'an 2317 par la regrettée Adaliz Dayan, le Système Banshee a la particularité d'être le seul système de l'UEE découvert avec un pulsar en son centre. Bien que les planètes soient totalement inhospitalières en raison du rayonnement intense du Pulsar, Banshee III abrite certaines des opérations minières les plus importantes de l'UEE.

Taille Planètes Stations Landing Zone
56 AU [1] 4 0 1
Affiliation Lunes Astéroïdes Points de Saut
UEE 0 0 5

Système Banshee

Pulsar

Système de l'UEE, comportant 4 planètes en orbite autour d'un Pulsar, 1 Port Spatial et 5 Points de Saut.

Affiliation : UEE

Planètes :

  • Planète Naine [D] Banshee I
    Une petite planète naine avec peu de ressources minérales restantes.

  • Planète de fer [7] Banshee II
    Le noyau de fer de cette planète terrestre a été fortement irradié.

  • Planète Tellurique [3] Lorona
    Un réseau de colonies souterraines a été construit sous la surface de la planète stérile afin d'exploiter les abondantes ressources minérales de Lorona tout en évitant les fortes radiations du pulsar du système. Des bobines magnétiques massives à la surface récoltent l'énergie de l'étoile pour alimenter les villes et les exploitations minières.

    Ports Spaciaux :

    • Kesseli
      Capitale de Lorona et l'une des plus grandes villes souterraines de l'univers.

  • Planète de Glaces [9] Banshee IV
    Un géant de glace en orbite à une grande distance du cœur du système.

Points de Saut :

  • Système Banshee vers le Système Yulin (Petit)
  • Système Banshee vers le Système Garron (Large)
  • Système Banshee vers le Système Leir (Large)
  • Système Banshee vers le Système Tamsa (Large)
  • Système Banshee vers le Système Fora (Large)
Star Citizen Système Banshee

L'histoire humaine est une histoire d'exploration et d'expansion, écrite par des individus courageux prêts à naviguer sur une mer inexplorée ou à entrer dans un point de saut inconnu, chacun étant poussé par la curiosité de ce qui existe juste au-delà de l'horizon. Ils ne se demandent pas s'ils doivent y aller, mais seulement s'ils le peuvent.

Le système Banshee illustre la capacité de l'humanité à surmonter les obstacles de la nature. En son centre se trouve un pulsar, crachant suffisamment de radiations pour rendre inhospitalières les surfaces planétaires de la zone verte du système. De nombreuses activités banales, comme l'EVA à l'extérieur d'un navire pour effectuer des réparations, peuvent être mortelles. Pourtant, l'humanité a trouvé un moyen de faire du système son foyer. Non pas parce qu'il devait le faire, mais parce qu'il pouvait le faire.

Le pulsar de Banshee est une étoile à neutrons bleu-blanc en rotation rapide. Bien qu'il existe de nombreux pulsars dans l'univers, celui de Banshee est le seul découvert jusqu'à présent avec des points de saut qui lui sont reliés. Ce fait a conduit certains scientifiques à émettre l'hypothèse que la proximité des points de saut avec un pulsar pourrait éventuellement conduire à leur effondrement et couper le système de l'univers au sens strcit. Cette crainte imprègne la culture populaire, malgré le fait que la découverte du saut Banshee-Tamsa en 2943 a fait du système l'un des plus connectés de l'UEE ; seuls Terra et Hadrian sont actuellement reliés à d'autres systèmes.

Pourtant, danger et système Banshee sont synonymes depuis sa découverte en 2317. À l'époque, le système Fora grouillait d'entrepreneurs amenés à terraformer Hyperion (Fora III). Sous l'impulsion d'Adaliz Dayan, un certain nombre d'aventuriers ont décidé de passer leur temps libre à explorer le système. Le groupe s'est baptisé l'Association Immram (Immram Association, ou IA) et l'exploration est devenue un moyen populaire pour les travailleurs de profiter de leur temps libre entre deux quarts de travail. Un jour, les scanners de Dayan ont repéré une mystérieuse poche de radiations au milieu de l'espace. Elle a envoyé une communication à ses collègues de l'IA pour enquêter sur l'anomalie. Le temps que les autres arrivent, Dayan était déjà partie.

Les membres de l'IA ont supposé que Dayan avait trouvé un nouveau point de saut, mais ils n'ont pas pu le localiser eux-mêmes ; lorsqu'elle n'est pas réapparue, ils se sont vite inquiétés et ont contacté le gouvernement. Finalement, une unité militaire d'éclaireurs a été envoyée à ses coordonnées pour commencer une recherche. Lorsqu'ils ont finalement découvert le point de saut, ce qui allait être connu sous le nom de système Banshee et son pulsar crachant des radiations attendait de l'autre côté.

Malheureusement, Adaliz Dayan et son navire n'ont jamais été retrouvés. On suppose qu'elle a péri à cause d'une éruption du pulsar et que son vaisseau dérive toujours dans l'espace. Consciente de son sacrifice, Dayan a eu le mérite de découvrir le système, et l'Association Immram a permis de lui donner un nom. Ils ont choisi le surnom que Dayan avait reçu pendant ses études au Sataball et le système est officiellement devenu Banshee, un titre doublement approprié car l'association avec l'ancienne créature du mythe a bien servi à avertir les gens des dangers inhérents au système.

Conscient des dangers que le système Banshee et son pulsar représentaient pour le public, le gouvernement n'a pas annoncé sa découverte. Il a même adopté un projet de loi rendant illégal l'accès au système pour les navires non autorisés. Les tensions ont atteint un point culminant au début du 26ème siècle lorsque la surpopulation de la Terre a atteint des niveaux cataclysmiques. Un débat juridique a éclaté sur la question de savoir si le gouvernement avait le droit d'interdire l'accès à un système. Beaucoup s'inquiétaient qu'un futur gouvernement puisse abuser de ce pouvoir pour cacher des terres et/ou des minéraux de valeur.

Cela a conduit à l'affaire Minto contre l'UPE qui a annulé l'interdiction permanente du gouvernement. Cette décision a ouvert le système Banshee à tous, et c'est aussi la raison pour laquelle l'UPE ne peut plus légalement empêcher les gens de s'aventurer dans l'espace Vanduul.

Des membres curieux du public, et de nombreux intérêts privés, sont entrés dans le système et ont rapidement vu qu'ils ne manquaient pas grand-chose. Bien que des dépôts massifs de matières premières aient existé sur Lorona (Banshee III), personne ne pouvait trouver comment les extraire en toute sécurité. Jusqu'à ce que, comme cela a été le cas de nombreuses fois dans l'histoire de l'humanité, la guerre catapulte la technologie vers une nouvelle frontière.

Pendant la première guerre Tevarine, UPARQ, basé sur Persei, a développé des bobines magnétiques massives conçues pour armer le rayonnement électromagnétique solaire. Bien que le projet ait échoué, UPARQ a réalisé que ces bobines pouvaient être une méthode idéale pour collecter l'énergie dans le système Banshee. Il n'a pas fallu longtemps pour que des plates-formes de forage autonomes, alimentées par des panneaux de ces bobines connectées, forent dans la surface de Lorona et permettent à l'humanité de se cacher des effets du pulsar. Aujourd'hui, les zones d'atterrissage de Lorona sont bordées de ces bobines iconiques qui alimentent les vastes colonies et les opérations minières sous la surface de la planète.

Banshee I

Cette petite planète naine contient de petites poches de ressources minérales. Cependant, sa proximité avec le pulsar rend leur extraction mortelle.

Banshee II

Une planète terrestre avec un noyau de fer. Des documents publiés lors de la loi sur la vérité historique de 2941 ont révélé qu'une opération secrète de l'ère Messer a permis de retirer un certain nombre de bandes spécifiques de la surface fortement irradiée de la planète. L'intention de l'opération, ou ce qui a été fait avec les sections extraites, n'a pas été trouvé dans la documentation et reste inconnu à ce jour.

Lorana (Banshee III)

Sans les vastes ressources de Lorona, beaucoup disent que l'UEE n'aurait jamais réclamé le système Banshee. Aujourd'hui, c'est un élément essentiel et irremplaçable de la chaîne d'approvisionnement universelle. Les opérations minières extensives extraient tout, des métaux précieux au carbone brut pour le laminé de diamant dans les vitres du cockpit.

Les richesses de la planète et sa surface inhospitalière ont poussé l'humanité à créer un vaste système d'établissements souterrains reliés par des tunnels, un réseau qui continue de s'étendre à ce jour. Lorsque les opérations minières commencent à forer et à excaver de nouvelles zones, les sites de fouille précédents deviennent souvent le lieu d'installation des travailleurs et de leurs familles. Certains de ces campements acceptent de commercer avec les étrangers, tandis que d'autres préfèrent rester seuls. Pour éviter toute confusion, nous recommandons de ne pas s'aventurer dans le système de tunnels sans un guide local.

Une fois que le tunnel est suffisamment profond pour ne pas avoir à porter de combinaison anti-radiations, ou "Below the Line" en argot local, les visiteurs passent la plupart de leur temps à Kesseli, la capitale et l'une des plus grandes villes souterraines de l'univers. Bien qu'il s'agisse encore d'un établissement minier en son centre, la quantité de ressources précieuses qui circulent dans la ville a apporté une certaine richesse aux habitants.

Sous une couche de poussière omniprésente, de nombreuses franchises à l'échelle de l'Empire sont présentes ici pour approvisionner les habitants, les commerçants et les visiteurs. On y trouve même des restaurants haut de gamme qui servent des cadres miniers bien payés. Le trésor culinaire local de Lorona est sans aucun doute le Beutrempe, une pâte feuilletée sucrée ou salée qui utilise une souche de levure originaire du monde pour lui donner un goût acidulé unique. Ces délicieuses friandises figurent sur les menus de la plupart des restaurants, mais on les trouve plus facilement cuites dans les étals installés près des tunnels les plus fréquentés.

Banshee IV

Au 27ème siècle, Cenote Concern a entrepris un plan d'affaires ambitieux pour transformer ce géant de glace en orbite lointaine en une source industrielle d'eau lourde. Ce plan a échoué et a conduit l'entreprise à la faillite.

Avertissement de voyage

Faites le plein et effectuez un diagnostic complet des systèmes de votre navire avant d'entrer dans le système Banshee. En raison des conditions extrêmement difficiles et des fluctuations des pulsars, les opérations de sauvetage et de réparation peuvent être extrêmement risquées.

Entendu dans le vent

Transporteurs prenez garde, sinon la mort pour laquelle cette Banshee patiente sera la votre.

Dicton local

Prenez le pire, le plus horrible endroit dans le Verse, et vous pouvez être sûr qu'il n'y a pas seulement quelqu'un qui veut y vivre, mais qui va penser que vous êtes fou de vouloir vivre ailleurs. C'est mon peuple.

Sénateur Junger Ries, Lorona, discours au dîner des électeurs, 2943

Star Citizen: Loremaker's Guide to the Galaxy - Banshee System

 

Points de Saut

Notes et Références

[1] Unité Astronomique, correspond à la distance entre la Terre et le Soleil, soit environ 150 millions de kilomètres (1 AU = 1,496e+8 km). - wiki
[3] Planète Tellurique, planète de densité relativement élevée, comprise entre 4 et 5,7, composée essentiellement de roches et de métal qui possède en général trois enveloppes concentriques (noyau, manteau et croûte). Sa surface est solide et composée principalement de matériaux non volatils, généralement des roches silicatées et du fer métallique. - wiki
[7] Planète Métallique, planète de métal ou de métaux, ou comme on l'appelle dans la plupart des langues, de façon plus restrictive, une planète de fer, est un type hypothétique de planète dont le métal (Principalement le fer) est le principal constituant. - wiki
[9] Géante de Glaces, planète principalement constituée de composés volatils tels que l'eau, le méthane ou l'ammoniac. Ces matériaux sont appelés glaces en astrophysique, quel que soit leur état (solide, liquide...). - wiki
[D] Planète Naine, objet céleste du Système solaire de classe intermédiaire entre une planète et un petit corps du Système solaire. - wiki

citizen-logbook.com est entièrement dédié à Star Citizen et Squadron 42. J'ai conçu ce site dans le but de partager mon expérience en jeu sans pour autant avoir la prétention de créer une encyclopédie dédiée au jeu, ni même un site d'information à grande échelle, bien qu'avec le temps le site prend de plus en plus d'ampleur. Il faut voir ce site comme étant un "Carnet de Notes" dans lequel j'ajouterai toutes sortes d'informations. Que cela soit un article, un vaisseau, un système ou même un coup de coeur, coup de gueule, etc. Le site évoluera en fonction de mes envies. Si mes articles vous donnent envie de vous lancer dans cette grande aventure qu'est Star Citizen, inscrivez-vous et recevez un bonus de 5000 UEC à la création de votre compte via mon referral : STAR-QP2M-YLS3.

-- ile-avalon