Star Citizen Ile Avalon Pilot Logbook
Carnet de Vol d'un Citoyen de l'Espace

Système Kabal

Guide galactique

Kabal est un système à trois planètes récemment découvert par une équipe d'arpenteurs de l'UEE. Au début, on pensait que le système était vide jusqu'à ce que des villes inhabitées Tevarines soient découvertes sur Kabal III. Le système semble avoir été abandonné au moment de la première guerre de Tevarin, mais les enquêteurs et les militaires de l'UEE enquêtent toujours.

Taille Planètes Stations Landing Zone
4 AU [1] 3 0 0
Affiliation Lunes Astéroïdes Points de Saut
UEE 0 1 1

Système Kabal

Etoile Unique

Petit système de l'UEE, comportant 3 planètes en orbite autour d'une Etoile Unique, 1 Champ ou Ceinture d'Astéroïdeset seul Point de Saut.

Affiliation : UEE

Indice de Danger : 3 (A Risque)  [Z]

Planètes :

  • Protoplanète [C] kabal I
    Une petite protoplanète en orbite rapide autour de l'étoile du système.

  • Planète désertique [6] kabal II
    Planète terrestre désertique semblable à Mars. Un candidat solide pour la terraformation.

  • Planète Tellurique [3] kabal III
    Un analogue naturel de l'oxygène de l'atmosphère terrestre de la Terre. Les géomètres de l'UEE ont été stupéfaits de trouver des villes Tevarines abandonnées sur la planète. Une enquête plus approfondie de la planète par les Marines de l'UEE a révélé une cache d'armes et de machines de guerre Tevarines. Des rumeurs prétendent que certaines des armes trouvées contiennent des technologies conçues au cours des dix dernières années. En raison de ces circonstances, le système Kabal reste inaccessible aux citoyens et aux civils.

  • Groupe d'Astéroides kabal Cluster Alpha
    Grappe d'astéroïdes. Riche en minéraux. Exploité par les Tevarin et abandonné.

Champs d'Astéroïdes :

  • kabal Cluster Alpha
Points de Saut :

  • Système Kabal vers le Système Leir (Moyen)
Star Citizen Système Kabal

Après presque six ans de travail comme géomètre stellaire pour l'ICC, Centre de Cartographie Impérial, Usuni Colo n'avait jamais pris autant de congés maladie. En 2941, sa supérieure n'avait pas suggéré à Colo de prendre des vacances, elle l'a mandatée. Confronté à trois semaines d'inactivité, Colo savait qu'il n'y avait qu'un seul endroit où il voulait aller. Fasciné par les Outsiders, il se rendit à Mya, dans le système Leir, pour voir de ses propres yeux comment l'isolationnisme avait affecté la planète et ses habitants.

Malheureusement pour Colo, ses tentatives de passer la zone des voyageurs pour obtenir une "expérience réelle" lui ont valu d'être expulsé de la planète. Encore confronté à deux semaines de temps d'arrêt forcé, Colo a pris son temps pour retourner chez lui dans le système Elysium. Et en tant que membre d'une équipe de l'ICC, il avait l'habitude de rechercher des points de saut même lorsqu'il n'était pas en service.

Ainsi, le 11 mars 2941, lorsque ses scanners ont détecté une anomalie qui ressemblait à un nouveau point de saut quittant le système Leir, Usuni Colo a été plus professionnel que surpris. Ce qui allait finalement le surprendre, c'était ce qui se trouvait de l'autre côté. Il allait apprendre qu'il n'avait pas du tout découvert ce système. Il l'a seulement redécouvert.

L'excitation de l'exploration

Colo a effectué un certain nombre de scans initiaux de ce qui est devenu le système Kabal, que Colo a nommé en l'honneur du célèbre groupe musical du 27ème siècle. Les scans ont trouvé une étoile de type F, trois planètes et un amas d'astéroïdes. De retour dans l'espace de l'UEE, il a immédiatement signalé cette découverte et enregistré une demande spéciale pour que son unité ICC soit chargée de scanner et d'explorer le système qu'il a découvert. L'UEE a accédé à la requête de Colo, et il est retourné dans le système avec le reste de son équipe peu de temps après.

Leur évaluation initiale du système a été extrêmement positive. Kabal II et Kabal III étaient situés dans la zone habitable, et l'atmosphère de Kabal III, basée sur l'oxygène, signifiait qu'elle avait le potentiel pour être une planète clé en main. L'excitation a augmenté parmi les responsables gouvernementaux, car trouver un monde naturellement habitable apporterait des avantages et des ressources incroyables sans les dépenses liées à la terraformation. Colo et le reste de son équipe ont été immédiatement déployés pour effectuer des scans plus détaillés de Kabal III.

Le protocole standard de l'ICC est de garder l'évaluation initiale des systèmes confidentielle jusqu'à ce que d'autres évaluations aient été faites et que les détails aient été vérifiés. Pourtant, d'une manière ou d'une autre, l'évaluation de Kabal a fait l'objet d'une fuite. La nouvelle de l'existence d'une planète qui pourrait être immédiatement habitable a fait sensation dans les médias.

Les critiques de l'Imperator Costigan étaient méfiants ; ils ont affirmé que la fuite était une manœuvre calculée de la part de son administration. Quelques semaines auparavant, la loi sur la vérité historique de 2941 avait déclassifié une foule de documents, dont beaucoup dataient de l'époque de Messer et révélaient de nombreuses techniques de propagande utilisées par le gouvernement de Messer pour manipuler le public. Bien qu'il ne s'agisse pas d'une nouvelle révélation et qu'aucun des documents publiés ne soit directement lié à l'administration de Costigan, les chroniqueurs et les critiques ont établi de faibles comparaisons entre les tactiques utilisées auparavant et les actions de l'administration actuelle, qui s'étaient enlisées dans une série de gaffes embarrassantes. La fuite de l'évaluation initiale de Kabal a été considérée par certains comme un moyen d'amener la population à se concentrer sur l'avenir de l'UEE plutôt que sur le passé.

Une fois le rapport confidentiel divulgué, l'ICC a décidé d'embrasser le buzz généré. Usuni Colo devait même raconter son incroyable découverte à Beck Russum pour une exclusivité d'Empire Report. L'événement a été médiatisé dans tout le Spectrum pendant plusieurs jours, puis brusquement annulé. Lorsqu'aucune explication officielle n'a été donnée pour l'annulation de l'interview, les rumeurs ont commencé à tourbillonner. Après que l'évaluation officielle du système Kabal ait été retardée, également pour des raisons non spécifiées, la sous-commission de l'intérieur du Sénat a décidé de s'impliquer.

Le Connu Inconnu

En octobre 2941, Rebecca Alves, présidente de l'ICC, a été convoquée devant la sous-commission de l'intérieur du Sénat pour discuter de sa gestion de l'agence. Les sénateurs ont concentré leur enquête sur Kabal III et se sont demandé pourquoi le rapport officiel du système était en retard. Alves a esquivé la plupart des questions, prétendant qu'elle ne pouvait pas discuter des détails avant la publication du rapport officiel. Lorsqu'elle a été acculée, Alves est devenue plus évasive. Cela a suscité la colère des sénateurs, qui se sont ouvertement demandé qui dirigeait réellement l'ICC si son directeur ne pouvait pas fournir un calendrier.

La comparution d'Alves devant la sous-commission du Sénat a été considérée comme un désastre. Elle a relancé le débat sur Kabal et a renforcé l'affirmation selon laquelle l'Imperator contrôlait réellement la divulgation d'informations. Face à la pression croissante de l'opinion publique, l'ICC a finalement publié son évaluation officielle du système Kabal au début du mois de novembre 2941. Soudain, il est devenu évident que le système était entouré de tant de secrets.

Le rapport a révélé que d'anciennes villes Tevarines abandonnées, dont on pense qu'elles sont antérieures à la première guerre Tevarine, ont été découvertes sur Kabal III. Ainsi, même si la planète était habitable par l'Homme, aucune colonie ne serait établie dans un avenir proche. Suite à la publication de ce rapport, le gouvernement de l'UEE a classé l'ensemble du système hors d'atteinte du public afin de maintenir l'intégrité de cet important site archéologique. Il est resté restreint depuis lors.

Kabal I

Cette petite protoplanète grumeleuse se trouve si près du soleil du système qu'il ne lui faut que 34 jours standards pour compléter son orbite.

Kabal II

Le rapport initial de l'ICC sur Kabal II a établi une comparaison avec Mars. C'est une planète terrestre désertique située en plein milieu de la zone habitable, ce qui en fait un candidat idéal pour la terraformation. Cependant, les Tevarins n'ont jamais maîtrisés la technologie de terraformation et la planète est donc restée inhabitée tant que le système était sous leur contrôle.

Kabal III

Kabal III était le joyau du système lorsqu'il a été (re)découvert. Pourtant, l'espoir de l'UEE d'établir des colonies sur la planète a rapidement été anéanti après la découverte de villes Tevarines abandonnées, transformant la planète en site archéologique.

Sous une épaisse couche de végétation indigène qui avait reconquis les villes, ce monde Tevarin était figé dans le temps. Les bâtiments et les maisons étaient remplis de divers biens communs. Les vaisseaux étaient tranquillement posés sur les aires d'atterrissage. Les codices sacrés de la Rijora étaient toujours accrochés dans les temples. Tous ces indices laissent penser que la population est partie rapidement ou qu'elle a prévu de revenir. Quoi qu'il en soit, Kabal III a ouvert une fenêtre sur une culture qui avait tenté de s'effacer lors de la Purge après la seconde guerre Tevarine.

L'armée de l'UEE a invité Esperia, le célèbre fabricant de répliques de vaisseaux, à visiter la planète pour cataloguer et évaluer les navires qui ont été trouvés. Après les avoir comparés avec les quelques documents historiques restants, Esperia a estimé que la planète avait été abandonnée avant la première guerre Tevarine. Bien qu'elles fournissent un trésor d'informations historiques sur les Tevarins, ces villes ont soulevé plus de questions qu'elles n'ont apporté de réponses. Une en particulier est restée insaisissable : pourquoi les Tevarins sont-ils partis ?

Beaucoup se demandent encore comment un système entier a pu être oublié par les Tevarins. La plupart croient qu'une confluence d'événements calamiteux sur deux siècles, les première et deuxième guerres Tevarines suivies de la Purge, a effacé l'existence du système de la conscience culturelle Tevarine. D'autres insistent sur le fait que son existence était un secret bien gardé par les radicaux Tevarins. Conscients du peu qu'ils savent, les chercheurs de l'UEE ont adopté une approche prudente à l'égard du système. Malgré les demandes répétées de la Société de préservation de la culture Tevarine et du groupe de défense des Tevarins Nerriva Alle, l'UEE a maintenu un accès très limité à la planète.

Avertissement de voyage

Comme on ne peut accéder à Kabal que par le système non réclamé Leir, certains ont essayé de camper et de traquer les convois gouvernementaux pour découvrir les coordonnées exactes du point de saut. Les vaisseaux de l'UEE sont connus pour engager des navires suspects dans le système Leir qui sont considérés comme une menace à la confidentialité de l'emplacement du point de saut. Donc, si un gouvernement vous envoie un message d'avertissement, obéissez à ses ordres ou subissez les conséquences.

Entendu dans le vent

Si vous m'élisez comme sénateur, je m'efforcerai d'aider mon peuple à sortir de l'ombre en reconstruisant la beauté de la culture Tevarine. Cela inclut la désignation des villes perdues de Kabal III comme sites historiques, et l'établissement de centres culturels sur la planète qui éduqueront les générations futures, tant humaines que Tevarines".

Sénateur Suj Kossi, discours de campagne, Jalan, Elysée, 2946

Le système Kabal est un cas intéressant. Comment un système entier pourrait-il être oublié en quelques siècles seulement ? L'amnésie culturelle collective peut-elle vraiment être aussi profonde, ou y a-t-il autre chose qui se passe ici ? Pour être honnête, je ne sais pas quelle réponse m'effraie le plus".

Professeur Vincent Fontana, extrait d'un discours prononcé devant la Société de préservation culturelle Tevarin, 2943

Star Citizen: Loremaker's Guide to the Galaxy - Kabal System

 

Points de Saut

Notes et Références

[1] Unité Astronomique, correspond à la distance entre la Terre et le Soleil, soit environ 150 millions de kilomètres (1 AU = 1,496e+8 km). - wiki
[3] Planète Tellurique, planète de densité relativement élevée, comprise entre 4 et 5,7, composée essentiellement de roches et de métal qui possède en général trois enveloppes concentriques (noyau, manteau et croûte). Sa surface est solide et composée principalement de matériaux non volatils, généralement des roches silicatées et du fer métallique. - wiki
[6] Planète désertique, planète aride ou encore planète sèche, est une planète tellurique1 où l'eau liquide (H2O) est peu abondante voire absente1. Il s'agit d'une planète dont l'albédo de surface est élevé et dont le sol a une faible capacité de rétention de l'eau. - wiki
[C] Protoplanète, embryon de planète de type planétoïde qui se forme dans le disque protoplanétaire (Disque constitué de gaz et de poussières à partir duquel se forment les corps.). - wiki
[Z] L'Indice de Danger d'un système défini le niveau de dangerosité du système et l'assurance requise pour couvrir votre vaisseau en cas de perte. Plus ce niveau est élevé, plus il y aura de risque d'y faire une mauvaise rencontre et cela se répercute sur l'assurance qu'il vous faudra attribuer à votre vaisseau pour voyager dans le système. Actuellement, CIG n'a pas défini les niveaux de danger des différents systèmes de Star Citizen, cet indice est donc attribué arbitrairement en suivant les règles suivantes : Les systèmes sous juridiction de l'UEE et les système Alien qui sont ouvert à l'UEE ont un indice de 1 à 3 suivant le Lore du système. Un système sous juridiction Alien fermé à l'UEE a un indice de 4 ou 5 suivant le Lore afin de refléter le fait qu'un citoyen de l'UEE n'a rien à y faire et que les assurances ne devraient pas vous prendre en charge en cas de perte du vaisseau. Les systèmes sous Fair Chance Act ont un indice de 3 afin de refléter le fait qu'ils sont sous protection de l'UEE mais fermé aux citoyens lambda. Les systèmes dits non-réclamé sous généralement sans juridiction et sous influence pirate, de ce fait leur indice sera de 4 ou 5 suivant le Lore. Enfin, les systèmes en guerre et Vanduul on eux aussi un indice de 4 ou 5.

citizen-logbook.com est entièrement dédié à Star Citizen et Squadron 42. J'ai conçu ce site dans le but de partager mon expérience en jeu sans pour autant avoir la prétention de créer une encyclopédie dédiée au jeu, ni même un site d'information à grande échelle, bien qu'avec le temps le site prend de plus en plus d'ampleur. Il faut voir ce site comme étant un "Carnet de Notes" dans lequel j'ajouterai toutes sortes d'informations. Que cela soit un article, un vaisseau, un système ou même un coup de coeur, coup de gueule, etc. Le site évoluera en fonction de mes envies. Si mes articles vous donnent envie de vous lancer dans cette grande aventure qu'est Star Citizen, inscrivez-vous et recevez un bonus de 5000 UEC à la création de votre compte via mon referral : STAR-QP2M-YLS3.

-- ile-avalon