Star Citizen Ile Avalon Pilot Logbook
Carnet de Vol d'un Citoyen de l'Espace

Système Corel

Guide galactique

Situé à la frontière du protectorat des Banu, le système Corel est l'une des plus fréquentées routes commerciales de l'Empire. Elle compte de longues files de navires qui attendent de pouvoir ce dédouaner des taxes de l'UEE et des guildes commerciales Banu. La fusion de ces deux civilisations est évidente à Lo (Corel III), où vit une grande population de Banu aux côtés des colons humains, créant ainsi une culture entièrement unique à la région. Outre Lo, Castor (Core IV), un monde désert gelé, est la seule autre planète peuplée du système, même si elle est peu dense.

Taille Planètes Stations Landing Zone
9 AU [1] 6 0 0
Affiliation Lunes Astéroïdes Points de Saut
UEE 0 0 3

Système Corel

Etoile Unique

Petit système de l'UEE, comportant 6 planètes en orbite autour d'une Etoile Unique et 3 Points de Saut.

Affiliation : UEE

Indice de Danger : 3 (A Risque)  [Z]

Planètes :

  • Planète de fer [7] Corel I
    La croûte et le manteau de cette planète se sont usés, laissant son fer exposé.

  • Planète Tellurique [3] Corel II
    Un monde sans noyau et sans atmosphère, les études de l'UEE sur Corel II ont montré des ressources potentielles exploitables, bien que le coût d'une exploration plus poussée de cette possibilité ait été jusqu'à présent prohibitif.

  • Planète Tellurique [3] Lo
    Plaque tournante du commerce et des échanges, Lo est l'un des principaux centres de transport vers l'espace Banu. En tant que tel, il y a une grande population de Banu qui vit ici avec une petite population permanente de fonctionnaires des douanes et de travailleurs de l'industrie des services qui s'occupent du flux constant de personnes de passage qui ne prennent résidence temporairement sur le monde que tant que les affaires l'exigent.

  • Planète de Glaces [9] Castor
    Poussé par le processus de terraformation pendant l'ère Messer, ce monde de déserts gelés ne répondrait pas aux exigences de terraformation plus strictes d'aujourd'hui et ne maintient qu'une poignée de colonies de recherche scientifique et militaire qui apprécient les avantages des conditions éloignées et stériles.

  • Géante Gazeuse [5] Corel V
    Une géante gazeuse de couleur rouge et marron.

  • Protoplanète [C] Corel VI
    Un petit planétoïde avec une orbite bien éloignée du plan stellaire du système.

Points de Saut :

  • Système Corel vers le Système Nemo (Large)
  • Système Corel vers le Système Genesis (Large)
  • Système Corel vers le Système Geddon (Large)
Star Citizen Système Corel

Connue comme la porte d'entrée du Protectorat Banu, Corel est une étoile de séquence principale standard de type G avec six grandes planètes situées à la frontière de l'UEE. Découverte en 2449 et colonisée peu de temps après, Corel est devenue de facto le point de contrôle douanier entre l'Empire et les Banu.

Le système lui-même a été découvert dans la décennie qui a suivi les premiers traités de l'humanité avec les Banu, dans le cadre d'un effort concentré pour cartographier cette région habitée de l'espace. La troisième planète habitable, Lo, a d'abord été développée comme un poste de commerce occasionnel entre les Humains et les Banu, puis est devenue le port d'escale de tout le trafic maritime inter-espèces. La culture du système Corel est un mélange intéressant de frontière humaine et de bureaucratie Banu. Les Coreliens sont aujourd'hui une combinaison inattendue d'efficacité et de décontraction. Au-delà de cela, au cours des cinq siècles qui se sont écoulés depuis la mise en place du système, peu de choses ont changé, si ce n'est le volume des échanges qui passent par le point de saut.

Corel I & II

La première planète du système Corel n'est guère plus qu'un noyau de fer brûlé à blanc. A l'origine, il s'agissait d'un petit monde rocheux proche du soleil du système. La croûte et le manteau de Corel I ont été arrachés par une série d'impacts inconnus. Le résultat a été l'exposition du noyau de fer de la planète, qui s'est depuis refroidi jusqu'à l'état solide. Aucun développement n'a eu lieu sur Corel I, car il est beaucoup plus facile d'atteindre les sources de fer ordinaire dans la galaxie connue. La planète offre cependant une image attrayante, avec un paysage bizarre et lisse résultant du refroidissement rapide du métal dans sa forme actuelle lorsqu'il est exposé à l'espace.

Alors que Corel I est maintenant un noyau planétaire, Corel II n'en a pas du tout. Planète morte sans champ magnétique, l'atmosphère de Corel II a été soufflée par les vents solaires. La surface de la planète est cependant extrêmement riche en minéraux et reste relativement intacte grâce, en grande partie, à un litige en cours impliquant un nid d'entreprises défuntes, des fonctionnaires de réglementation corrompus et des revendications concurrentes. Elle devrait revenir sous le contrôle du gouvernement de l'UEE dans un avenir proche. Et si la planète est aussi techniquement un candidat à la terraformation puisqu'elle est située à la limite interne de la bande verte du système, elle n'est pas considérée comme prometteuse.

Lo

Corel III

Contemplez le battement de cœur palpitant du commerce inter-espèces. Corel III, communément appelé "Lo" dans la galaxie, est le monde habité du système et sert de poignée de main physique entre les gouvernements Humains et Banus. La planète elle-même est un mélange intéressant : des plaines peu peuplées, des villes frontalières désœuvrées et d'énormes complexes d'expédition/douanes par lesquels passe tout le monde, des commerçants indépendants aux équipages des cargos d'entreprises.

Lo est essentiellement la dernière sortie avant le Protectorat Banu, et elle a toutes les qualités d'un centre de transport massif et d'une station de chargement frontalière éloignée. Les distractions habituelles des équipes de transport longue distance sont nombreuses, bien que les nombreux douaniers stationnés ici (ainsi que les gardes de sécurité privés utilisés pour protéger les cargaisons de valeur) servent de médiateurs pour les développements les plus douteux.

Le centre de la station est New Junction, une ville construite autour du plus grand bureau de douane du monde. Les lignes de navires peuvent attendre des heures, les mauvais jours, pour passer les contrôles détaillés exigés par l'UEE. Environ une cargaison sur dix fait l'objet d'une inspection visuelle complète, et toutes les autres sont soumises à toute une série de scanners et à une montagne de documents.

New Junction est situé sur une zone d'atterrissage naturelle : les plaines tentaculaires de la région équatoriale Qoph (prononcer "koff"). Alors que Lo est un monde généralement tempéré, New Junction se trouve dans l'une des régions les plus chaudes de la planète tout au long de l'année, ce que de nombreux commerçants redoutent de vivre pendant leurs escales. Les boissons fraîches et les locations de vêtements climatisés sont toujours très demandées dans les environs de New Junction. Les tempêtes de poussière régulières, les bâtiments préfabriqués de la ville et la grande quantité de conteneurs de transport qui y passent donnent une atmosphère de "Far West" presque préhistorique. Mais ne vous y trompez pas, ce n'est pas la frontière de l'anarchie : une fortune en transport maritime légitime passe par Lo chaque jour, sous la surveillance d'agents de douane méticuleux.

Castor

Corel IV

Alors que Lo est un exemple parfait de l'industrie efficace de l'humanité, Corel IV (appelé Castor par les indigènes) est un exemple embarrassant de son orgueil. Castor orbite autour de Corel avec une rotation de 641 SED, le plaçant à la limite même de la zone habitable de l'étoile dans la bande verte. Composé de vastes étendues de désert gelé, Castor est un monde de mauvais augure sans raison apparente de développement humain. Néanmoins, le monde est devenu un symbole du progrès attendu pendant l'ère Messer, une autre cible dans une marche dictatoriale vers de nouveaux niveaux de science et d'industrie. Des milliards de crédits dans la technologie de terraformation plus tard, la planète désertique autrefois gelée était devenue une planète désertique gelée avec une atmosphère à peine respirable.

Aujourd'hui, presque personne ne vit sur Castor et rares sont ceux qui pourraient vous dire pourquoi. Une poignée de colonies de peuplement parsèment le globe, principalement centrées sur les opérations d'extraction de glace profonde. Au-delà, les mineurs s'affaissent sur des caches occasionnelles de minéraux rares qui parsèment le désert ; la découverte d'une seule cache peut rendre une opération minière rentable pendant plusieurs années. Les contrats miniers sont la raison pour laquelle la majorité de ses habitants sont venus sur la planète, et très peu d'entre eux choisissent de renouveler pour une deuxième année. Les commerçants qui cherchent à faire un crédit rapide ne pourraient cependant pas trouver un public plus captif pour les produits de luxe.

Corel V & VI

Corel V est un géant du gaz standard. C'est une planète rouge et brune massive qui abrite une partie de la récolte de gaz, mais qui est autrement insignifiante.

Corel VI est une boule de roche inhabitable rarement vue par quiconque passe par le système. Elle a une orbite bizarre qui est bien loin du plan elliptique du système. Avec un point de transit un peu moins important, Corel VI aurait pu devenir un avant-poste raisonnable pour les contrebandiers, mais la qualité et la concentration des forces de patrouille locales dans le système l'ont pratiquement éliminé comme lieu de navigation transfrontalière pour le marché noir.

Star Citizen: Loremaker's Guide to the Galaxy - Corel System

 

Points de Saut
Système Genesis
  • Guides Galactiques

Notes et Références

[1] Unité Astronomique, correspond à la distance entre la Terre et le Soleil, soit environ 150 millions de kilomètres (1 AU = 1,496e+8 km). - wiki
[3] Planète Tellurique, planète de densité relativement élevée, comprise entre 4 et 5,7, composée essentiellement de roches et de métal qui possède en général trois enveloppes concentriques (noyau, manteau et croûte). Sa surface est solide et composée principalement de matériaux non volatils, généralement des roches silicatées et du fer métallique. - wiki
[5] Géante Gazeuse, planète géante composée essentiellement d'hydrogène et d'hélium. Les géantes gazeuses ne sont constituées de gaz que sur une certaine épaisseur, en dessous leur matière est liquide ou solide. - wiki
[7] Planète Métallique, planète de métal ou de métaux, ou comme on l'appelle dans la plupart des langues, de façon plus restrictive, une planète de fer, est un type hypothétique de planète dont le métal (Principalement le fer) est le principal constituant. - wiki
[9] Géante de Glaces, planète principalement constituée de composés volatils tels que l'eau, le méthane ou l'ammoniac. Ces matériaux sont appelés glaces en astrophysique, quel que soit leur état (solide, liquide...). - wiki
[C] Protoplanète, embryon de planète de type planétoïde qui se forme dans le disque protoplanétaire (Disque constitué de gaz et de poussières à partir duquel se forment les corps.). - wiki
[Z] L'Indice de Danger d'un système défini le niveau de dangerosité du système et l'assurance requise pour couvrir votre vaisseau en cas de perte. Plus ce niveau est élevé, plus il y aura de risque d'y faire une mauvaise rencontre et cela se répercute sur l'assurance qu'il vous faudra attribuer à votre vaisseau pour voyager dans le système. Actuellement, CIG n'a pas défini les niveaux de danger des différents systèmes de Star Citizen, cet indice est donc attribué arbitrairement en suivant les règles suivantes : Les systèmes sous juridiction de l'UEE et les système Alien qui sont ouvert à l'UEE ont un indice de 1 à 3 suivant le Lore du système. Un système sous juridiction Alien fermé à l'UEE a un indice de 4 ou 5 suivant le Lore afin de refléter le fait qu'un citoyen de l'UEE n'a rien à y faire et que les assurances ne devraient pas vous prendre en charge en cas de perte du vaisseau. Les systèmes sous Fair Chance Act ont un indice de 3 afin de refléter le fait qu'ils sont sous protection de l'UEE mais fermé aux citoyens lambda. Les systèmes dits non-réclamé sous généralement sans juridiction et sous influence pirate, de ce fait leur indice sera de 4 ou 5 suivant le Lore. Enfin, les systèmes en guerre et Vanduul on eux aussi un indice de 4 ou 5.

citizen-logbook.com est entièrement dédié à Star Citizen et Squadron 42. J'ai conçu ce site dans le but de partager mon expérience en jeu sans pour autant avoir la prétention de créer une encyclopédie dédiée au jeu, ni même un site d'information à grande échelle, bien qu'avec le temps le site prend de plus en plus d'ampleur. Il faut voir ce site comme étant un "Carnet de Notes" dans lequel j'ajouterai toutes sortes d'informations. Que cela soit un article, un vaisseau, un système ou même un coup de coeur, coup de gueule, etc. Le site évoluera en fonction de mes envies. Si mes articles vous donnent envie de vous lancer dans cette grande aventure qu'est Star Citizen, inscrivez-vous et recevez un bonus de 5000 UEC à la création de votre compte via mon referral : STAR-QP2M-YLS3.

-- ile-avalon