Star Citizen Ile Avalon Pilot Logbook
Carnet de Vol d'un Citoyen de l'Espace

Système Orion

Guide galactique

Le système Orion est le monde humain le plus éloigné découvert dans le cadre du projet Far Star. C'est sur cette planète frontalière naissante que l'humanité a rencontré les Vanduul pour la première fois. Le 9 août 1968, un groupe de raids Vanduul a frappé un poste principal à Armitage. Les raids ultérieurs s'étant déroulés sur plusieurs années, les Messers ont commencé à traiter ce nouvel étranger comme une simple contrariété. En 2712, cela a changé en ce qui est devenu la bataille d'Orion, ce qui a entraîné l'abandon du système par l'UEE.

Taille Planètes Stations Landing Zone
1 AU [1] 4 0 0
Affiliation Lunes Astéroïdes Points de Saut
Vanduul 0 1 3

Système Orion

Etoile Unique

Très petit système sous domination Vanduul, comportant 4 planètes en orbite autour d'une Etoile Unique, 1 Champ ou Ceinture d'Astéroïdes et 3 Points de Saut.

Affiliation : Vanduul

Indice de Danger : 4 (A Haut risque)  [Z]

Planètes :

  • Protoplanète [C] Orion I
    Une protoplanète entièrement carbonisée par le soleil du système.

  • Planète polluée [8] Orion II
    Cette planète brûmeuse a une atmosphère composée principalement d'acide sulfurique.

  • Planète Tellurique [3] Armitage
    Le site de la première attaque de Vanduul contre l'Humanité. Avant les attaques, Armitage avait une population croissante et des pâturages capables d'un développement agricole. Aujourd'hui, la planète est une étendue désertique jonchée d'établissements humains abandonnés et de plaines bordées de cratères de bombardement.

  • Géante Gazeuse [5] Abyss
    Une géante gazeuse qui a mérité le surnom d'Abyss parce qu'elle réfléchit très peu de lumière, apparaissant comme une planète géante de charbon.

Champs d'Astéroïdes :

  • Orion Belt Alpha
Points de Saut :

  • Système Orion vers le Système Caliban (Moyen)
  • Système Orion vers le Système Tiber (Large)
  • Système Orion vers le Système Viking (Large)
Star Citizen Système Orion

Découvert pour la première fois en 2650, le système Orion contenait une seule planète habitable, Orion III, qui sera baptisée Armitage par le navigateur Joshua Reece, en hommage à sa jeunesse passée dans le Staffordshire sur Terre. Le moment de la découverte d'un nouveau monde habitable était idéal puisque les partisans du programme d'expansion vieillissant du Projet Far Star cherchaient quelque chose pour raviver l'intérêt du public pour la poursuite de la colonisation. En utilisant Orion comme point de ralliement, un fort mouvement colonial a déferlé sur les mondes habités par les humains, tandis que les politiciens commençaient à vanter les vertus de "tendre la main à la galaxie". En cinq ans, Armitage était un monde en développement très actif, porté par la découverte d'un filon de métaux précieux dans la ceinture d'astéroïdes du système.

Tout cela s'est terminé le 9 août 2681, lorsque la plus grande menace de l'humanité a fait son entrée. Un groupe de pilleurs Vanduul lourdement armé a frappé le poste principal d'Armitage et y a massacré les colons. L'UEE fut vraiment prise par surprise, il n'y avait eu absolument aucune indication d'une espèce agressive dans la région, et les contacts chez les Banu n'avaient pas mentionné les Vanduul dans leurs échanges.

L'UEE a déployé des moyens de recherche dans la région pour étudier la menace, et a finalement déterminé que le Vanduul considérait Armitage comme un "monde nourricier". Les hordes de guerriers Vanduul semblent voyager de façon nomade, revisitant parfois des zones du passé qu'ils ont identifiées comme des réservoirs de ressources naturelles. En tant que tel, ils considéraient Armitage comme "leur" monde. Soit ils n'étaient pas satisfaits de trouver un établissement humain fonctionnel sur le territoire qu'ils utilisaient pour s'approvisionner... soit ils étaient ravis de trouver une nouvelle forme de proies.

Les attaques Vanduul se poursuivirent avec une certaine fréquence. Au cours de la première année seulement, les avant-postes du système d'Orion avaient été attaqués quinze fois et les pertes parmi les colons étaient dévastatrices. La constitution d'une force militaire de combat à Orion s'est avérée être un cauchemar logistique. Le système était trop éloigné pour étendre la chaîne d'approvisionnement existante et de nouvelles infrastructures devaient être rapidement mises en place pour soutenir l'énorme quantité de personnel nécessaire pour défendre ce système éloigné. Malgré cela, l'UEE a réussi à établir une force viable au sein d'Orion, de sorte que lorsqu'un important clan Vanduul a attaqué en 2686, la Navy a pu le repousser. Cette victoire allait donner au gouvernement un faux sentiment de confiance. Les escarmouches des décennies suivantes furent relativement mineures et il fut bientôt question de lancer une offensive pour anéantir les Vanduul une fois pour toutes comme nous l’avions fait avec les Tevarin. Plus tard, les historiens militaires ont émis l'hypothèse que les Vanduul utilisait ce temps pour nous étudier. C'est le 16 février 2712 qu'un Kingship est entrée dans le système. Ce fut le premier Kingship Vanduul que l’humanité n’ait jamais rencontré et il a laissé une impression durable. Rien n'avait préparé Orion à une attaque de cette ampleur. La bataille était presque terminée avant d'avoir commencé. Les forces de la Navy dans le système subirent de lourdes pertes les unes après les autres. Voyant la fin en vue, les responsables demandèrent une évacuation complète du système pour tenter de protéger les quelques précieux survivants. L'image des chasseurs de l'UEE escortant une longue chaîne de navires de transport loin du système reste ancrée dans de nombreux souvenirs.

De nos Jours

A quoi bon visiter Orion ?

Certains Humains désespérés qui font le voyage le font pour tenter de sauver les restes d'une colonie potentiellement précieuse ou les richesses à gagner dans la ceinture d'astéroïdes.

D'autres se dirigent vers Orion dans l'espoir de trouver de nouveaux points de saut car le système n'a jamais été entièrement exploré avant son abandon.

Et il y a ceux qui arrivent à Orion pour "trancher", une tendance croissante qui consiste à prouver ses prouesses de vol en engageant activement les forces Vanduul. Chaque année, de nombreux rapports font état de jeunes pilotes téméraires qui périssent en tentant un exploit aussi dangereux que stupide.

Orion I & II

Orion I, une protoplanète carbonisée qui se trouve trop près de l'étoile de type M du système pour être utile aux humains ou aux Vanduuls.

Une atmosphère d'acide sulfurique fait d'Orion II une planète toxique à la destination peu attrayante. Les premiers balayages du système ont révélé des anomalies non naturelles à la surface de la planète qui, à l'époque, ne pouvaient pas être expliquées. Cependant, à la lumière de l'intérêt des Vanduul pour le système, certains scientifiques émettent l'hypothèse que ces anomalies pourraient être le résultat d'un xénocomportement encore inconnu.

Armitage

Orion III

Orion III est constitué de plaines sombres et balayées par le vent, parsemées des séquelles du bombardement antimatière Vanduul : Cratères de souffle et zones radioactives. Ironiquement, la férocité de leurs attaques a complètement décimé une grande partie des espèces indigènes de la planète, ce qui, à son tour, a réduit les ressources disponibles pour la récolte Vanduul. Quelques modules de fermes abandonnées subsistent encore et les squelettes de plusieurs cités humaines existent encore sous forme de ruines couverte par la végétation naturelle. On trouve également des sites de peuplement occasionnels Vanduul, érigés par des clans qui s'alimentent à la surface.

Étonnamment, la planète abrite encore de petites enclaves d'Humains. Vivant dans des bâtiments hermétiques, occultés pour éviter toute détection, ils sont les descendants de colons qui ont refusé de partir lorsque l'UEE a quitté la planète. Peuple robuste, ils sont extrêmement insulaires et autosuffisants, et n'ont que peu d'égard pour l'Empire qui, selon eux, a abandonné leurs ancêtres.

Abyss

Orion IV

Ce géant de gaz a gagné son nom, Abyss, grâce à son apparence inhabituelle. La planète réfléchit si peu de lumière qu'elle ressemble à un morceau de charbon géant. Avant l'invasion des Vanduul, Abyss avait suscité un culte d'admirateurs dans certains secteurs de l'Empire. Certaines personnes visitaient même le système uniquement pour voir cette étrange planète en personne.

Ceinture Alpha

Les gisements d'or et de platine peuvent encore être localisés dans la ceinture d'astéroïdes, mais leur prospection prend du temps et le transport de marchandises si loin des mondes principaux est une tâche logistique ardue.

Avertissement de voyage

Le message suivant est diffusé par des balises à chaque point de navigation du système Orion :

« L'Empire Uni de la Terre a formellement abandonné ce système stellaire.
L'UEE ne peut pas garantir la sécurité des vaisseaux qui traversent cette région.
Voyagez à vos propres risques. »

Entendu dans le vent

L'expansion humaine dans les étoiles est aussi importante aujourd'hui qu'il y a cent ans. Dans le cadre du projet Far Star, nous trouverons non seulement la clé qui permettra à notre espèce de continuer à prospérer, mais aussi quelque chose de bien plus grand qui est au cœur même de notre existence : La découverte de l'inconnu.

Sénateur Nina Torrel, Virgile, discours au Sénat concernant la colonisation d'Orion, 10/03/2659

Je suis allée à Orion environ six fois maintenant. J'ai tué quatre Vanduul. Ai été abattu deux fois. J'ai l'intention d'y retourner dès que j'aurai assez de creds pour réparer mon navire.

Wes Boyo, extrait de Blading : A Life on the Edge, 2944

Star Citizen: Loremaker's Guide to the Galaxy - Orion System

 

Points de Saut

Notes et Références

[1] Unité Astronomique, correspond à la distance entre la Terre et le Soleil, soit environ 150 millions de kilomètres (1 AU = 1,496e+8 km). - wiki
[3] Planète Tellurique, planète de densité relativement élevée, comprise entre 4 et 5,7, composée essentiellement de roches et de métal qui possède en général trois enveloppes concentriques (noyau, manteau et croûte). Sa surface est solide et composée principalement de matériaux non volatils, généralement des roches silicatées et du fer métallique. - wiki
[5] Géante Gazeuse, planète géante composée essentiellement d'hydrogène et d'hélium. Les géantes gazeuses ne sont constituées de gaz que sur une certaine épaisseur, en dessous leur matière est liquide ou solide. - wiki
[8] Planète polluée, planète à l'atmosphère composés de gaz toxiques et/ou corrosifs.
[C] Protoplanète, embryon de planète de type planétoïde qui se forme dans le disque protoplanétaire (Disque constitué de gaz et de poussières à partir duquel se forment les corps.). - wiki
[Z] L'Indice de Danger d'un système défini le niveau de dangerosité du système et l'assurance requise pour couvrir votre vaisseau en cas de perte. Plus ce niveau est élevé, plus il y aura de risque d'y faire une mauvaise rencontre et cela se répercute sur l'assurance qu'il vous faudra attribuer à votre vaisseau pour voyager dans le système. Actuellement, CIG n'a pas défini les niveaux de danger des différents systèmes de Star Citizen, cet indice est donc attribué arbitrairement en suivant les règles suivantes : Les systèmes sous juridiction de l'UEE et les système Alien qui sont ouvert à l'UEE ont un indice de 1 à 3 suivant le Lore du système. Un système sous juridiction Alien fermé à l'UEE a un indice de 4 ou 5 suivant le Lore afin de refléter le fait qu'un citoyen de l'UEE n'a rien à y faire et que les assurances ne devraient pas vous prendre en charge en cas de perte du vaisseau. Les systèmes sous Fair Chance Act ont un indice de 3 afin de refléter le fait qu'ils sont sous protection de l'UEE mais fermé aux citoyens lambda. Les systèmes dits non-réclamé sous généralement sans juridiction et sous influence pirate, de ce fait leur indice sera de 4 ou 5 suivant le Lore. Enfin, les systèmes en guerre et Vanduul on eux aussi un indice de 4 ou 5.

citizen-logbook.com est entièrement dédié à Star Citizen et Squadron 42. J'ai conçu ce site dans le but de partager mon expérience en jeu sans pour autant avoir la prétention de créer une encyclopédie dédiée au jeu, ni même un site d'information à grande échelle, bien qu'avec le temps le site prend de plus en plus d'ampleur. Il faut voir ce site comme étant un "Carnet de Notes" dans lequel j'ajouterai toutes sortes d'informations. Que cela soit un article, un vaisseau, un système ou même un coup de coeur, coup de gueule, etc. Le site évoluera en fonction de mes envies. Si mes articles vous donnent envie de vous lancer dans cette grande aventure qu'est Star Citizen, inscrivez-vous et recevez un bonus de 5000 UEC à la création de votre compte via mon referral : STAR-QP2M-YLS3.

-- ile-avalon