Star Citizen Ile Avalon Pilot Logbook
Carnet de Vol d'un Citoyen de l'Espace

Système Tiber

Guide galactique

Découvert lors de la poussée du projet Far Star, l'UEE a construit plusieurs stations dans les systèmes au lieu de terraformer les deux planètes. Après les attaques de Vanduul à Orion, Tiber s'est rapidement transformé en une zone de rassemblement militaire. C'était là où ils ont réussi à arrêter l'avance Vanduul. Le système est devenu un champ de bataille, ce qui lui a valu son surnom sinistre, "Grinder". La défaite écrasante après le siège de Tiber a renvoyé l'armée de l'UEE sur Virgil.

Taille Planètes Stations Landing Zone
1 AU [1] 2 0 0
Affiliation Lunes Astéroïdes Points de Saut
Vanduul 0 1 4

Système Tiber

Etoile Unique

Très petit système sous domination Vanduul, comportant 2 planètes en orbite autour d'une Etoile Unique, 1 Champ ou Ceinture d'Astéroïdes et 4 Points de Saut.

Affiliation : Vanduul

Planètes :

  • Planète Tellurique [3] Tiber I
    Une planète terrestre avec une épaisse couche de dioxyde de carbone qui la rend à peine respirable pour l'homme. Bien que techniquement habitable, l'atmosphère et les températures chaudes de la planète en font un lieu de vie peu attrayant.

  • Planète désertique [6] Tiber IT
    Ce monde aride et désertique est couvert de poussière de cuivre rouge sang et des débris carbonisés d'innombrables navires. Comme les Vanduul sont également connus pour y établir des colonies temporaires entre deux raids, la planète est marquée par les bombardements répétés de l'UEE.

Champs d'Astéroïdes :

  • Tiber Belt Alpha
Points de Saut :

  • Système Tiber vers le Système Oberon (Moyen)
  • Système Tiber vers le Système Virgil (Large)
  • Système Tiber vers le Système Vector (Large)
  • Système Tiber vers le Système Orion (Large)
Star Citizen Système Tiber

Le guide du voyageur des étoiles vers Tiber pourrait se résumer en un seul mot : ne pas le faire. Site d'innombrables batailles entre les Humains et les Vanduul, Tiber est une plaie saignante qui ne montre aucun signe de guérison.

Tiber a été cartographié pour la première fois par les explorateurs longue distance de l'UNE associés au projet Far Star en 2474. Abritant une étoile standard de type K à séquence principale avec en orbite de deux petites planètes, Tiber ne portait pas de nouvelles ressources exotiques ni de lignes de saut stratégiques, si bien que le public a tardé à peupler le système. Des consortiums miniers plus petits, avides de permis et de droits fonciers moins chers, sont entrés en scène.

Le système a surtout servi de point d'escale aux voyageurs se rendant sur Orion jusqu'au 27e siècle, lorsque les clans Vanduul ont commencé à attaquer Orion avec une férocité et une régularité croissante. Tiberest devenu une zone de transit secondaire pour les forces militaires qui se repliaient pour récupérer et réparer avant de repartir vers ce nouveau front.

Après la bataille d'Orion en 2712, l'UEE abandonna le système au Vanduul et renforça Tiber comme prochain front de bataille, s'attendant à ce que les Vanduul arrive, mais ils ne le firent pas. Les clans Vanduul ont tenu Orion et ont commencé à récolter les ressources des planètes. Ils ne semblaient pas connaître le point de saut vers Tiber, ni s'en soucier.

Cela a changé en 2726 lorsqu'une patrouille de la Navy de l'UEE a rencontré un Blade Vanduul isolé dans le système. Le Blade Vanduul a réussi à s'échapper par un point de saut vers système alors inconnu. Dans l'année, un Clan a commencé à lancer des raids dans le système.

La guerre est finalement arrivée dans le système Tiber en 2732 sous la forme d'un engagement militaire prolongé et soutenu qui est plus connu sous le nom de siège de Tiber. Pendant quatre longues années, l'UEE a désespérément essayé de s'enfoncer et de se dresser contre les hordes Vanduul qui empiétaient sur le territoire. Les militaires ont jeté tout ce qu'ils avaient contre les Vanduul, perdant presque le système à plusieurs reprises au fil des ans, jusqu'à ce que la ligne soit finalement brisée par les Vanduul en 2736.

La défaite fut si rapide et si soudaine que les militaires ne s'étaient pas préparés à cette perte. Alors que les forces se battaient pour retrouver un système d'UEE sûr, elles n'ont pas été capables de monter une défense efficace à Virgil. Ceux qui espéraient que les Vanduul s'arrêterait à nouveau au point de saut, comme ils l'avaient fait à Orion, se trompaient lourdement. Les Vanduul ont inondés Virgil après la Navy et en moins d'un an, il s'est approprié ce système.

C'est ce conflit prolongé et sanglant qui a donné à Tiber son véritable surnom : Grinder (Broyeur).

Aujourd'hui encore, le système porte les cicatrices de la guerre. Des stations, des vaisseaux détruits et des débris jonchent l'espace et les planètes. L'armée de l'UEE a déclaré que le système était sous le contrôle des Vanduul, mais dans les années qui ont suivi, pas moins de dix-neuf initiatives majeures ont été prises pour tenter de pousser le Vanduul hors du système.

Des actions massives de la flotte, des tentatives de débarquement global pour tenir Tiber II elle-même, et même des opérations "table rase " conçues pour éliminer simplement la capacité du système à maintenir l'occupation militaire ont toutes échouées. Des millions de personnes sont mortes lors de ces tentatives, et les champs d'épaves en constante expansion sont désormais légendaires. D'innombrables civils, voyant dans les débris mortels du champ de bataille un potentiel de profit, ont fait le même saut avec des résultats tout aussi mortels.

Aujourd'hui, la bataille se poursuit sans relâche. En plus des sorties de reconnaissance régulières (et des missions de reconnaissance en force occasionnelles), le système est fréquenté par des milliers de commandants de vaisseaux spatiaux privés chaque année. Qu'ils tentent de faire leurs preuves en engageant un Scythe dans un combat de chasse ou qui tentent de profiter des ressources du système, leur sort est presque toujours le même : laissé comme un grain de sable pour Grinder.

Tiber I

Tiber I est une petite planète dense proche du soleil de Tiber. L'atmosphère de la planète, lourde en CO2, est respirable, mais la chaleur extrême du soleil voisin ferait de la vie ici une proposition désagréable, même sans les combats constants. L'orbite de Tibre I est nichée juste à l'intérieur d'une ceinture d'astéroïdes extraordinairement lourde, ce qui rend l'exploration encore plus difficile.

Les stations de photographie de l'UEE dans l'espace lointain ont enregistré un mouvement inhabituel des systèmes météorologiques à la surface de Tiber I, qui, selon les météorologues, permettrait d'améliorer les conditions une fois tous les quatre ans.

Tomb

Tiber II

Un monde aride et désertique recouvert d'une poussière de cuivre presque rouge sang, Tomb représente plus que tout autre chose la machinerie de guerre Vanduul. Une grande partie de la surface de la planète est recouverte d'épaves de vaisseaux spatiaux et d'autres anciennes machines de guerre. Les restes d'innombrables attaques repoussées par l'UEE, de vaisseaux privés cherchant à tirer profit de ce système inhabituel, et de la technologie Vanduul détruite recouvrent la planète.

Tomb n'est cependant pas un cimetière permanent. Les débris qui s'y accumulent sont à leur tour dévorés par les énormes moissonneurs Vanduul. Ces bêtes mécaniques ingèrent toutes les formes de matière et les convertissent pour qu'elles soient utilisées par la machine de guerre Vanduul. Les moissonneuses trouvées sur Tiber ont un double objectif encore plus terrifiant : elles semblent être à l'origine des nouvelles moissonneuses qui ont été larguées sur les colonies humaines lors de raids. Tout, des épaves de vaisseaux spatiaux aux os des soldats tombés au combat, alimente l'ennemi qu'ils essayaient de vaincre.

Le monde abrite également d'innombrables camps de guerre Vanduul, des camps de base temporaires spartiates utilisés par les Clans Vanduul qui se déplacent constamment dans le système. Alors que les Humains ne trouveraient pas l'environnement de Tomb particulièrement accueillant, les Vanduul semblent prospérer dans le climat, et ils ne font guère attention au paysage de vaisseaux spatiaux détruits qui les entoure. Tenter de visiter l'un de ces camps serait un suicide pour un Humain, mais les enregistrements déclassifiés des tentatives de débarquement des Marines ont permis d'en savoir beaucoup sur leur disposition habituelle.

Bien que Tomb puisse sembler une cible attrayante pour des équipes de sauvetage pleines d'espoir, soyez bien avertis que personne n'est connu pour avoir réussi à débarquer sur la planète pour récupérer le matériel militaire inestimable qui y est laissé. Les voyageurs sont avertis d'éviter toute tentative de ce genre. L'UEE n'a jamais réussi à établir une zone d'atterrissage viable sur Tomb, et à moins de faire partie d'un infortuné détachement de Marines, vous avez peu d'espoir d'atteindre la surface.

Avertissement de voyage

Ne transitez en aucun cas vers le système Tiber. Les forces Vanduul ont établi une occupation permanente.

Entendu dans le vent

C'est notre heure. La ligne a été tracée et pour la première fois, notre ennemi ressentira notre détermination dans chaque bataille. Quand ils pousseront, nous repousserons. Ils apprendront que l'Humanité a cessé de courir.

Grand Amiral Tesca Halimeade, Commandant des forces navales de l'UEE de Tiber, 2735 (tué au combat)

Je n'avais jamais rien vu de tel. Ces... machines... si on peut les appeler comme ça, qui mâchent des corps et des navires. C'était... c'était horrifiant. Le bruit qu'elles faisaient, le grincement du métal et le ronflement des lames... on le sentait sous la peau... j'espère ne plus jamais l'entendre.

Mineur anonyme arrêté pour avoir ignoré un ordre militaire sur le chemin du retour de Tiber. 2801

Star Citizen: Loremaker's Guide to the Galaxy - Tiber System

 

Points de Saut

Notes et Références

[1] Unité Astronomique, correspond à la distance entre la Terre et le Soleil, soit environ 150 millions de kilomètres (1 AU = 1,496e+8 km). - wiki
[3] Planète Tellurique, planète de densité relativement élevée, comprise entre 4 et 5,7, composée essentiellement de roches et de métal qui possède en général trois enveloppes concentriques (noyau, manteau et croûte). Sa surface est solide et composée principalement de matériaux non volatils, généralement des roches silicatées et du fer métallique. - wiki
[6] Planète désertique, planète aride ou encore planète sèche, est une planète tellurique1 où l'eau liquide (H2O) est peu abondante voire absente1. Il s'agit d'une planète dont l'albédo de surface est élevé et dont le sol a une faible capacité de rétention de l'eau. - wiki

citizen-logbook.com est entièrement dédié à Star Citizen et Squadron 42. J'ai conçu ce site dans le but de partager mon expérience en jeu sans pour autant avoir la prétention de créer une encyclopédie dédiée au jeu, ni même un site d'information à grande échelle, bien qu'avec le temps le site prend de plus en plus d'ampleur. Il faut voir ce site comme étant un "Carnet de Notes" dans lequel j'ajouterai toutes sortes d'informations. Que cela soit un article, un vaisseau, un système ou même un coup de coeur, coup de gueule, etc. Le site évoluera en fonction de mes envies. Si mes articles vous donnent envie de vous lancer dans cette grande aventure qu'est Star Citizen, inscrivez-vous et recevez un bonus de 5000 UEC à la création de votre compte via mon referral : STAR-QP2M-YLS3.

-- ile-avalon